Insoumises et conquérantes d’Hélène Soumet

Aujourd’hui des femmes sont présidentes, spationautes, chercheuses, écrivaines, médecins, cheffes d’entreprises, général d’armée… fonctions réservées pendant des siècles aux seuls hommes. Aussi, de tous temps et dans tous pays, des femmes qui souhaitaient réaliser ces mêmes choses ont été obligées de trouver un subterfuge et de se travestir en homme pour accomplir leur rêve et assouvir leur soif de liberté. Hélène Soumet, professeure de philosophie, dresse ici le portrait de 22 de ces femmes qui, insoumises et conquérantes, ont osé briser les interdits.

Insoumises et conquerantes - Travesties pour changer le cours de l'histoire d'Hélène Soumet
  • Titre : Insoumises et conquérantes – Travesties pour changer le cours de l’histoire
  • Auteure : Hélène Soumet
  • Editeur : Dunod
  • Pages : 240
  • Date de parution : 2021
  • Genre : Littérature française, Biographie

.

4ème de couverture


Quel est le point commun entre Mulan, Louise Michel, Isabelle Eberhardt, George Sand, Rosa Bonheur ou encore Colette? Qu’elles soient guerrières, savantes et intellectuelles, aventurières et voyageuses ou bien encore artistes et créatrices, elles se sont toutes prêtées à la mystification en volant une identité d’homme ou en se travestissant.
Ces femmes ont osé braver l’interdit, elles sont toutes animées par cette soif de vivre à leur manière, envers et contre tout: l’indifférence de la société, le poids de la religion et, partout, la domination masculine.
De Mulan, la jeune Chinoise tirée de l’oubli par les studios Disney à Colette, l’auteur nous entraîne dans l’histoire de ces femmes culottées qui ont fait le choix bien avant l’heure de vivre à égalité avec les hommes.

.

Mon avis sur Insoumises et conquérantes


Depuis des siècles et sur tous les continents, des femmes ont refusé le carcan que leur imposait la société patriarcale dans laquelle elles vivaient. Pour pouvoir réaliser leurs rêves, assouvir leur soif de liberté, accomplir leur destin, elles ont dû se travestir et endosser l’habit masculin.

L’auteure Hélène Soumet nous raconte ici l’histoire de 22 femmes insoumises et conquérantes. Elle explique pourquoi ces femmes en sont arrivées à se travestir en homme. Leurs raisons sont diverses. Pour certaines ce fut par obligation, pour aider financièrement leurs familles, pour fuir les coups ou agressions de leurs maris ou tuteurs. Pour d’autres c’est l’envie de réaliser des objectifs auxquels la société leur refuse même de rêver en tant que femme : être médecin, journaliste, artiste, écrivaine, exploratrice, sportive, pilote, soldat, voire même des vocations beaucoup moins nobles comme pirate, espionne ou voleuse. En tous cas, toutes ont ce besoin de liberté d’action que seuls les hommes avaient.

Mais vivre une vie travestie n’est pas simple. Hélène Soumet rappelle combien toutes ont vécu dans la peur d’être dévoilées. Elles encouraient en effet de lourdes peines voire la mort. Ces femmes ont donc dû renoncer à beaucoup de choses, en particulier à l’amour et à la famille.

Les portraits sont courts, environ 5 pages par personnage, mais bien expliqués. Le livre propose 4 parties : guerrières et femmes soldat / savantes et intellectuelles / aventurières et voyageuses / artistes et créatrices.

Certaines de ces femmes sont connues et ont marqué l’histoire telles Mulan, Jeanne d’Arc, Louise Michel, Calamity Jane, George Sand ou Colette. D’autres ont réalisé de grandes choses à leurs époques sans que leurs histoires soient passées à la postérité. Bien évidemment, sur 22 portraits, certains m’ont interpellée plus que d’autres mais globalement, je les ai trouvés tous intéressants.

J’ai apprécié la diversité des portraits choisis : toutes les régions du globe sont représentées et on découvre aussi bien des femmes de l’antiquité que des contemporaines.

Ce court livre fait réfléchir au statut des femmes au fil des siècles et encore aujourd’hui dans certaines parties du monde. Il montre le chemin parcouru et notre chance, aujourd’hui en France, grâce à la lutte menée par toutes ces femmes, de ne plus avoir à recourir à de tels subterfuges pour accomplir nos rêves et jouir de notre liberté. Néanmoins l’actualité nous rappelle quotidiennement que ce n’est pas le cas partout…

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s