Samedi c’est poésie : Ce poème d’Ana Blandiana

Je vous ai parlé il y a quelques jours du recueil de poèmes Autrefois les arbres avaient des yeux d’Ana Blandiana. Je vous propose aujourd’hui un poème issu de cette anthologie et intitulé Ce poème.

Ce poème


Ce poème ne dure que tant

Que tu le lis :

La prochaine fois lorsque tu le liras

Ce sera un autre

Et sans doute sera t’il différent

Lorsqu’un autre que toi à son tour le lira.

Il n’existe que dans l’instant

De ton état d’esprit

Engendré

Par ce qui, en toi, il a trouvé –

Éphémère œuvre

Telle une feuille de papier

Glissant sur l’eau

A chaque fois dans une autre direction,

Peu importe

Qui a jeté le papier

Et si quelque chose y est gravé.

Ana Blandiana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s