Cher Père Noël, sors-moi de là d’Ena Fitzbel

A J-7 du Réveillon, je vous propose à nouveau une romance de Noël. Cette fois-ci c’est une romance moderne sous forme de road-trip où les protagonistes principaux se chamaillent sans cesse et où rien ne se passe comme prévu.

Cher père Noël sors-moi de là d'Ena Fitzbel
  • Titre : Cher Père Noël, sors-moi de là
  • Auteur : Ena Fitzbel
  • Editeur : J’ai Lu
  • pages : 320
  • Date de parution : 2021
  • Genre : Littérature française, Comédie romantique

.

L’histoire (4ème de couverture)


Élève vétérinaire et maman d’un adorable carlin, Fleur se réjouit de rencontrer Arnaud Genty. Arnaud, son sauveur tombé du ciel, qui, en pleine grève nationale des transports, va la conduire dans le sud où elle doit fêter Noël chez sa mère. Mais le jour J, Fleur découvre avec stupeur un odieux personnage détenteur d’un SUV hyperpolluant et qui, cerise sur le gâteau, déteste les animaux !
Avec force persuasion, la jeune femme, qui n’a ni sa langue dans sa poche ni l’envie de laisser son cher Orion sur le trottoir, fait flancher le spécialiste de la finance. Les deux trentenaires s’embarquent alors dans un road-trip sur les routes de France en compagnie d’un chien péteur et d’auto-stoppeurs déjantés…

.

Mon avis sur « Père Noël, sors-moi de là »


Alors que la semaine dernière, la romance de Colleen Wright s’appuyait sur tous les codes habituel de Noël, neige, décoration lumineuse, sapin, feu de bois, traîneau, la comédie romantique d’Ena Fitzbel prend un parti totalement opposé. Si la couverture et le titre sont liés à Noël, cela reste assez ténu dans le roman. L’auteure mise plutôt sur l’humour et sur le décalage entre les personnages.

Fleur est une jeune femme douce et souriante, élève vétérinaire et complètement gaga de son chien, un carlin prénommé Orion. Arnaud, lui, est un homme d’affaire solitaire et grognon, qui ne supporte pas la présence d’un animal dans son nouveau SUV rutilant neuf. Et pourtant, ceux deux là, ou plutôt ces trois là en comptant le chien, vont devoir passer de longues heures de covoiturage ensemble. D’autant plus longues qu’une grève nationale des transports va venir bouleverser l’itinéraire prévu. Bien évidemment, vous vous en doutez, l’amour va être au rendez-vous, au terme du périple.

J’ai trouvé cette romance sympa, peps et pleine d’humour même si les changements d’humeurs des personnages me semblaient parfois peu naturels et même si leurs chamailleries incessantes finissaient par alourdir le récit.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s