2

Primo Levi, une biographie en bande dessinee

Adolescente, je me souviens avoir été marquée par la lecture de Si c’est un homme de Primo Levi. Aussi lorsque j’ai découvert ce roman graphique sur les étagères de ma médiathèque, j’ai été curieuse de découvrir cet auteur sous un autre angle.

primo-levi

Titre : Primo Levi

Scénariste : Matteo Mastragostino

Illustrateur : Alessandro Ranghiasci

Editeur : Steinkis

Pages : 128

Parution : 2017

Genre : Littérature italienne, Roman graphique, Biographie

 

L’histoire (4ème de couverture)


Vous savez, les enfants, quand j’avais votre âge, j’aimais beaucoup les chiffres… Mais je ne pouvais pas imaginer que j’allais en porter six sur le bras pendant toute ma vie.

Quelques mois avant sa mort, Primo Levi rencontre les élèves d’une école primaire de Turin, celle-là même qu’il a fréquentée enfant. Comme il l’a fait sa vie durant, il témoigne auprès d’eux de ce qu’il a vécu.
Avec une douce fermeté, il leur parle de l’Holocauste, leur raconte comment il a réussi à survivre à l’enfer d’Auschwitz.

Question après question, les élèves ouvrent les yeux sur cette terrible page de l’histoire du XXe siècle.

 

Mon avis


Ce livre n’est pas une adaptation en bande dessinée du roman Si c’est un homme. Même si des passages du livre y sont repris, ce roman graphique est une fiction mettant en scène Primo Levi racontant son histoire à des élèves d’école primaire. C’est une interprétation de l’homme, de sa personnalité par Matteo Mastragostino  qui s’est basé sur ses écrits, ses conférences et interviews.

Le livre démarre sur un homme âgé dans une salle de classe d’école primaire de la ville de Turin en Italie. Il note des nombres au tableau : 174517.

primo-levi-illustration1

Cet homme, c’est Primo Levi. Ces chiffres, ce sont ceux du matricule qui a été tatoué sur son bras à son arrivée au camp d’Auschwitz en 1944. Il raconte alors aux élèves la terrible histoire de sa déportation. Les enfants d’abord peu attentifs sont ensuite curieux puis atterrés et révoltés par ce pan d’histoire qu’ils connaissent peu. Ils prennent conscience du drame de l’Holocauste.

L’auteur a fait le choix d’allers-retours incessants entre différentes périodes de la vie de Primo Levi. J’avoue avoir été parfois un peu perdue par ces brusques changements. Je n’ai pas non plus aimé le graphisme tout en noir et blanc.

primo-levi-illustration2

J’ai tout de même apprécié cette biographie en ce qu’elle synthétise bien la vie de Primo Levi, non seulement en ce qui concerne ses années au Lager, mais également les difficultés qu’il a rencontrées ensuite, la souffrance qui l’a suivie jusqu’à sa mort. Pour cela, à la suite de la bande dessinée, Matteo Mastragostino a ajouté une dizaine de pages  très intéressantes dans lesquelles il revient sur la biographie de Primo Levi et également des autres personnes citées dans le livre. Cela permet d’aller au delà du récit de la guerre mais de comprendre également les répercussions que celle-ci a eu sur la vie de chacun. Parce que, pour ceux qui avaient survécu, il fallait encore réussir à vivre avec le poids de ces souvenirs.

Primo Levi n’aura eu de cesse, tout au long de sa vie, de témoigner et transmettre le souvenir de la Shoah pour que ces faits ne tombent jamais dans l’oubli et ne soient jamais banalisés ou amoindris.

« Si comprendre la haine nazie est impossible, la connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer, les consciences peuvent à nouveau être déviées et obscurcies : les nôtres aussi. »

 

Publicités
7

Mon livre de Haikus à dire, à lire et à inventer

Le haïku est un poème très court composé sur 3 lignes. Cette forme poétique est née au Japon à la fin du 17e siècle dans l’œuvre de Matsuo Basho. Dans Mon livre de Haïkus, Jean-Hugues Malineau fait découvrir aux enfants ce style poétique japonais et leur apprend à les composer.

mon-livre-de-haikus Lire la suite

3

La minute culture : les œufs en chocolat de Pâques

Ce week-end, ce sont les fêtes de Pâques. Pour les petits gourmands cette fête est synonyme de chocolat. De nombreuses villes et villages organisent d’ailleurs une chasse aux œufs géante. Mais d’où vient cette tradition de chercher des œufs en chocolat le jour de Pâques ? Et d’ailleurs pourquoi offre-t-on aussi des lapins, des poules ou des cloches en chocolat ?

basket colourful decoration easter

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Lire la suite

0

Samedi c’est poésie : Les trois Pâques de Louis Aragon

Demain c’est la fête de Pâques. J’ai donc choisi un poème de circonstance de Louis Aragon, intitulé Les trois Pâques

white petaled flower bouquet on white surface

Photo de Alena Koval sur Pexels.com

Les trois Pâques


À la première Pâque il fleurit des lilas
La terre est toute verte oublieuse d’hiver
Tout le ciel est dans l’herbe et se voit à l’envers
À la première Pâque    Lire la suite

0

Ma vie en Smiley Tome 3 Au secours (ou pas) d’Anne Kalicky

Mon fils ayant très vite lu les deux premiers tomes de cette série qu’il adore, je lui ai acheté la suite. Heureusement qu’il y a plusieurs tomes parus ! Voici donc sa chronique du tome 3 Au secours (ou pas) qu’il a déjà lu à 2 fois !

ma-vie-en-smiley-T3-au-secours-ou-pas Lire la suite

0

Malenfer Tome 2 La source magique de Cassandra O’Donnell

L’an dernier, Maelly avait commencé Malenfer, une saga fantasy qui a reçu le prix des écoliers des imaginales. Elle a été ravie de retrouver le tome 2 qu’elle a lu très rapidement et attend désormais d’avoir le tome 3 !

Malenfer-tome2-la-source-magique Lire la suite

0

Le galop des étoile Tome 1 Un cheval pour Ariana un roman jeunesse de Naima Zimmermann

La semaine dernière Il y Maelly a découvert la nouvelle saga des éditions Playbac (éditeur de la collection de Kinra girls qu’elle aime beaucoup). Elle a tellement adoré ce roman dédié à l’équitation qu’elle a tenu à le chroniquer immédiatement.

le-galop-des-etoiles-tome1-un-cheval-pour-arianna Lire la suite