2

Encore une danse de Katherine Pancol

Dans le cadre de mon challenge d’amitié littéraire, ma binôme DelphineMa09 m’a choisi un livre qui traînait dans ma PAL depuis fort longtemps : Encore une danse de Katherine Pancol. Si j’avais beaucoup aimé Les yeux jaunes des crocodiles, je m’étais lassée des personnages et avait arrêté ma lecture de second tome de la saga. Encore une danse étant un « one shot », je partais sans a priori sur l’histoire.

encore-une-danse

Titre : Encore une danse

Auteur : Katherine Pancol

Editeur : Le livre de poche

Pages : 316

Année de parution : 1998

Genre : Contemporain, littérature française, drame

 

L’histoire


Elles ont habité le même immeuble, sont allées dans les mêmes écoles. Philippe, Clara, Agnès, Joséphine, Lucille et l’autre, dont elle ne veut pas prononcer le prénom, formaient une bande. les bandes, il n’y a rien de mieux pour exister quand on est petit.

Clara et son frère Philippe, Raphael (dit Rapha), Joséphine, Agnès et Lucille se sont connus enfants. Ils vivaient dans le même immeuble à Montrouge et allaient à la même école. Ils se sont liés d’amitié, aimés, jalousés, et ont vécu beaucoup de choses ensemble.

Depuis, le temps a passé. Ils ont tous pris des voies différentes mais leur amitié a perduré. Ainsi, Clara, Joséphine, Agnès et Lucille se voient régulièrement pour des soirées filles.

Pourtant un événement va venir perturber le fragile équilibre de ce petit groupe, des secrets vont être révélés et certains vont enfin montrer leur vrai visage.

Un étrange silence s’est installé entre les quatre filles. Un silence ou chacune se recroqueville sur elle-même et poursuit un interrogatoire intérieur. Clara décèle , dans ce silence commun, quelque chose qu’elle n’aime pas. ce n’est pas seulement l’angoisse, celle-là même qu’elle éprouve, c’est différent. Elle ne peut pas dire quoi exactement. Une intonation dans la voix de Lucille, qui cache un secret… Une manière, chez Agnès, de se tendre en avant, de balancer son cou, qui trahit une opacité… Un malaise chez Joséphine… Elle voudrait étirer le temps pour isoler ces fausses notes, les réécouter, les analyser. Mais le temps s’écoule, engloutissant les indices suspects relevés par Clara qui observe ses amies et se demande ce qu’elle sait d’elles.

 

Mon avis


Pour tout dire, je n’ai pas spécialement aimé ce roman. Je ne suis pas parvenue à accrocher à ces personnages malmenés par la vie.

Les membres de ce petit groupe ont tous des caractères très différents et bien définis : il y a Clara, l’indépendante qui dissimule ses blessures derrière ses airs détachés, Philippe le grand frère protecteur mais malheureux en amour, Rapha le peintre célèbre et torturé, Agnès l’épouse et mère modèle qui a oublié de vivre pour elle-même, Joséphine, l’épouse infidèle qui s’ennuie dans son couple et ne qui ne reste avec son mari que pour son confort de vie et enfin Lucille dont l’allure parfaite cache un cœur froid et malheureux.

Aucun d’entre eux n’est vraiment heureux. Il faut dire qu’ils ont tous vécu une enfance difficile, voire des événements atroces pour certains. Ces êtres complexes sont à la fois pleins de doutes et d’espoir, de force et de rancœur. Ils sont tous un peu paumés, aucun n’est satisfait de sa vie.

Et la malchance continue de s’abattre sur eux avec une menace qui plane au dessus de leurs têtes. Un mal qui les oblige à se remettre en cause et à dévoiler leurs secrets les uns aux autres. Leur amitié est mise à mal, émaillée de beaucoup de non-dits, de jalousies, de rancunes, de coups bas…

Bref, une vision désenchantée de la vie, de l’amour et de l’amitié qui ne correspond pas à ce que j’avais envie de lire en ce moment.

Et vous, avez-vous lu ce roman ? L’avez-vous aimé ?

Publicités
6

La première nuit de Marc Levy

Le Premier jour, premier tome de la saga de Marc Levy m’avait enchantée, transportée dans un voyage à travers le monde, depuis les terres arides d’Afrique jusqu’aux  confins de la Chine. C’est donc avec une grande hâte que je me suis plongée dans le second tome afin de  connaître la suite des aventures de Keira et Adrian et de découvrir le secret de leur mystérieux pendentif.

la-premiere-nuit

 

Titre : La première nuit

Auteur : Marc Levy

Éditeur : Pocket

Pages : 489

Année de parution : 2009

Genre : Contemporain, littérature française, Aventure

 

Lire la suite

5

Nos années sauvages de Karen Joy Fowler

Je ne connaissais pas du tout ce roman de Karen Joy Fowler avant que le club de lecture de Anything is possible le choisisse dans sa sélection du mois de Septembre. En lisant la 4ème de couverture, je m’attendais à une toute autre histoire que celle que j’ai découverte. Un roman original et déroutant.

nos-annees-sauvages Lire la suite

5

Le secret de la manufacture des chaussettes inusables un roman de Annie Barrows

J’avais choisi le roman Le secret de la manufacture des chaussettes inusables pour sa couverture originale et son titre énigmatique. Mais depuis, il traînait dans ma PAL, sans que je prenne le temps de me lancer dans la lecture de ses 663 pages. C’est dans le cadre du challenge de l’été 2017 que je me suis décidée à faire une lecture commune de ce livre avec Sapotille du blog Le monde de Sapotille

le-secret-de-la-manufacture-des-chaussettes-inusables

 

Titre : Le secret de la manufacture des chaussettes inusables (The truth according to us)

Auteur : Annie Barrows

Editeur : 10/18

Pages : 663

Date parution : 2015

Genre : Contemporain, littérature américaine

 

Lire la suite

7

Le premier jour de Marc Levy

Voici un roman qui traînait sur mes étagères depuis longtemps. C’est à l’occasion d’un challenge d’amitié littéraire que ma binôme m’a proposé de lire ce livre pour la catégorie des jolies couvertures. Je la remercie pour son choix car j’ai beaucoup aimé ce roman, si bien que j’ai directement enchaîné avec la lecture de la suite La première nuit.

le-premier-jour

Titre : Le premier jour

Auteur : Marc Levy

Éditeur :  Pocket

Pages : 496

Année de parution : 2009

Genre : roman contemporain, aventure

Lire la suite

9

Acide sulfurique d’Amélie Nothomb

J’ai choisi ce roman d’Amélie Nothomb sans trop savoir à quoi m’attendre. Et bien, une fois commencé, il m’a été impossible de m’en détacher avant d’avoir lu les derniers mots

Amélie Nothomb nous livre ici une fable ou l’horreur des camps de concentration est décuplée par la bêtise et la cruauté de la télé réalité ! Une fiction glaçante sur les dérives de la course à l’audimat : quand la souffrance et la mort deviennent un spectacle !

acide-sulfurique Lire la suite

8

Jules de Didier Van Cauwelaert

A la recherche d’un livre amusant pour me détendre pendant les vacances, j’ai craqué pour la couverture du livre Jules et son adorable chien. Meme si, au final, je n’ai pas compris pourquoi la couverture présente un braque alors que Jules est un labrador, j’ai passé un bon moment avec cette petite comédie qui a du chien !

jules Lire la suite