4

Cupcakes et claquettes Tome 1 Loin de toi de Sophie Rondeau

C’est encore une fois par hasard, au gré d’une promotion des éditions Kennes, que j’ai découvert ce roman jeunesse qui m’a semblé pouvoir plaire à Maelly. Et effectivement, ce fut un coup de cœur. Elle a adoré l’histoire de ces jumelles si différentes.

cupcakes-et-claquettes-t1-loin-de-toi Lire la suite

Publicités
11

Einstein, le sexe et moi d’Olivier Liron

Souvenez-vous, j’étais déjà en compagnie d’Einstein il y a peu de temps avec le roman humoristique de Didier Van Cauwelaert intitulé J’ai perdu Albert. Je pensais donc retrouver le savant, au vu du titre de l’ouvrage d’Olivier Liron. Nulle trace d’Albert Einstein dans ce roman mais une histoire singulière et finalement assez prenante.

einstein-le-sexe-et-moi Lire la suite

4

J’ai perdu Albert de Didier Van Cauwelaert

Quand j’ai entendu parler du film J’ai perdu Albert, le sujet m’avait interpellée mais par manque de temps, je ne suis pas allée le voir. Par contre, quand j’ai vu que le roman de Didier Van Cauwelaert était disponible à la bibliothèque, j’ai sauté sur l’occasion pour découvrir cette comédie qui m’a enchantée !

j-ai-perdu-albert Lire la suite

2

Alzabane, l’oiseau de la lune un conte poétique de Jean Sébastien Blanck

Nous avons eu l’occasion de rencontrer l’auteur Jean Sébastien Blanck à l’occasion d’un salon du livre. Sur son stand, le choix de Maelly s’est porté sur un petit album illustré plein de poésie intitulé Alzabane, l’oiseau de la lune

alzabane-l-oiseau-de-la-lune Lire la suite

10

Joyeux suicide et bonne année ! de Sophie de Villenoisy

Pour bien commencer l’année, j’ai chois un petit roman humoristique au titre déjà bien évocateur Joyeux suicide et bonne année ! Une comédie légère qui m’a amusée. Et la couleur de couverture, d’un orange éclatant est déjà, à elle seule, un remède à la déprime saisonnière.

joyeux-suicide-et-bonne-annee Lire la suite

5

Où l’on apprend le rôle joué par une épingle à cravate de Juan José Millas

J’avais envie de sortir un peu de ma zone de confort littéraire. C’est chose faite avec ce roman étrange de Juan José Millas dont le titre est déjà lui-même assez singulier : Où l’on apprend le rôle joué par une épingle à cravate. Un véritable ovni littéraire qui mêle humour, solitude, folie et réflexion sur notre société !

ou-l-on-apprend-le-role-joue-par-une-epingle-a-cravate Lire la suite

11

Frankenstein de Mary W. Shelley

Frankenstein est un classique que je voulais lire depuis longtemps. C’est un roman marquant et source de nombreuses réflexions. Au vu de l’ampleur du mouvement qu’il a fait naître, dans la littérature comme ensuite au cinéma, je ne suis pas la seule à avoir été fascinée par ce roman.

frankenstein Lire la suite