Deux nouvelles qui signent la mort et la résurrection de Sherlock Holmes

Ces deux nouvelles ne sont pas anodines parmi les aventures de Sherlock Holmes car ce sont ces nouvelles qui voient en 1891 la fin tragique du plus fin limier d’Angleterre  puis son  retour miraculeux en 1894.

la-derniere-enigme-la-maison-vide

Titre :Le dernier problème et La maison vide

Auteur : Arthur Conan Doyle

Editeur : Folio 2€

Pages : 93

Genre : Classique, littérature anglaise, nouvelle, roman policier

L’histoire


Le dernier problème

Sherlock Holmes a réussi à démanteler le réseau maffieux du machiavélique professeur Moriarty mais celui ci parvient à s’échapper et n’a plus qu’un seul objectif : se venger de Sherlock Holmes. Les rôles sont alors inversés puisque ce sont Sherlock Homes et Watson qui sont traqués à travers toute l’Europe et doivent fuir.

La maison vide

Lorsqu’un paisible jeune aristocrate est trouvé mort dans son bureau londonien, Watson, toujours inconsolable du décès de son ami, décide de mener sa propre enquête. Quelle n’est pas sa surprise de croiser sur les lieux du crime Sherlock Holmes bien vivant mais dissimulé sous une autre identité.

Mon avis


Le célèbre détective Sherlock Holmes est né sous la plus de Conan Doyle en 1887 dans Une étude en rouge. Mais ce premier opus, pas plus que le second Le signe des quatre, n’a obtenu de succès auprès des lecteurs. Ce n’est qu’en 1891 avec Un scandale en Bohème que Sherlock Holmes attire l’attention du public. Son succès est confirmé en 1892 avec Les aventures de Sherlock Holmes.

Mais déjà, Conan Doyle en a assez de son héros. Il ne veut pas limiter son répertoire à ce seul personnage et craint de se trouver enfermé dans ce genre s’il poursuit les aventures de ce dernier. Son ambition se tourne vers des romans historiques

C’est pourquoi il décide en 1893 de le supprimer dans Le dernier problème.

Cette nouvelle n’est pas une enquête policière à proprement parler, mais s’articule plutôt comme un jeu du chat et de la souris. Sherlock Holmes a trouvé son alter ego intellectuel en la personne du machiavélique professeur Moriarty, superviseur de tout le réseau criminel londonien. L’unique but de Sherlock Holmes, celui qui mettra un point d’orgue à sa carrière, est alors de faire cesser les agissement criminels de celui-ci. Il y parvient mais en se mettant en danger. Dès lors, c’est une course poursuite entre Moriarty et lui dans toutes l’Europe. Elle trouve un point final aux chutes de Reichenbach.

La tension est palpable dans les derniers passages de cette nouvelle et l’auteur nous fait pressentir une fin terrible.

De fait, l’endroit est effrayant. Le torrent, gonflé par la fonte des neiges, plonge dans un gouffre épouvantable, d’où l’écume remonte en volutes comme la fumée d’une maison en feu. Le trou dans lequel se jette la rivière est un immense précipice, bordé de rochers luisants, noirs comme le charbon, qui se rétrécit pour former une cavité d’une profondeur insondable, où l’eau recueillie mousse et bouillonne, puis déborde, ce qui précipite le courant par dessus son bord déchiqueté. Cette grande cascade d’eau verte qui tombe dans un grondement incessant, et cet épais rideau d’écume flottante, qui remonte dans un sifflement sans fin, vous donnent le vertige par leur tourbillon et leur vacarme constants.

Dès lors, on sent que la fin est inéluctable.

Mais la mort de Sherlock Holmes est un choc considérable pour les lecteurs qui assaillent Arthur Conan Doyle de courriers. Ainsi, comme le rappelle la préface de l’éditeur Folio « Dans Londres, des gens portent un brassard noir en signe de deuil ».

Finalement Conan Doyle ne peut échapper à Sherlock Holmes. Sous la pression financière des éditeurs (prêts à payer des sommes astronomiques pour un nouvel opus des aventures du plus célèbre détective) et la pression des lecteurs (dont sa mère qui lui reprochait d’avoir tué son héros), il finit par le ressusciter dans La maison vide publié en 1903.

Dans cette nouvelle, dont l’histoire se situe en 1894 soit trois ans après la disparition de Sherlock Holmes, Watson enquête sur sur la mort étrange d’un jeu lord. Sur les lieux du crime, il rencontre un bouquiniste qui vient peu après lui rendre visite à son domicile. Ce bouquiniste livre sa véritable identité : c’est Sherlock Holmes qui a réchappé de la mort aux chutes de Reichenbach.

Arthur Conan Doyle justifie la réapparition de son détective par le fait que celui-ci a du se cacher du colonel Moran, dangereux complice de Moriarty qui cherchait à l’éliminer. Mais Sherlock Holmes a désormais les moyens de faire arrêter le colonel Moran et ainsi pouvoir reprendre sa véritable identité.

Je n’ai pas trouvé l’intrigue policière particulièrement trépidante dans cette nouvelle mais j’étais plus focalisée sur la justification que l’auteur alors pouvoir trouver à la « résurrection » de Sherlock Holmes.

Au final, Sherlock Holmes est bien le plus fort ! Plus fort même que son auteur qui lui aura consacré, malgré lui, 56 nouvelles et 4 romans

Ces deux nouvelles sont rapides et agréables à lire. Elles permettent d’aborder l’univers du célèbre détective anglais et m’ont donné envie de lire les autres romans et nouvelles du canon de Sherlock Homes.

Informations complémentaires


Biographie de Conan Doyle

Arthur Conan Doyle est né le 22 mai 1859 à Edimbourg dans une famille de 10 enfants. Il étudie la médecine et en parallèle commence à rédiger des nouvelles qu’il publie dans des journaux. Au cours de ses études, il rencontre un professeur de chirurgie, Joseph Bell, qui lui fait forte impression par la force de ses déductions et son sens de l’observation. C’est lui l’inspirera par la suite pour le personnage de Sherlock Holmes.

A 21 ans il s’embarque comme officier médecin dans un navire baleinier à destination du Groenland. Puis il navigue sur les cotes africaines

En 1882, il s’installe comme médecin à Portsmouth mais son cabinet est peu fréquenté. Il a alors le temps de rédiger des nouvelles qui sont publiées dans divers journaux. Il se marie en 1885 et a deux enfants. En 1889, son 2nd roman policier relatant les enquêtes de Sherlock Holmes ne trouve aucun éditeur en Angleterre mais est publié aux Etats Unis

En 1890, il oriente sa carrière vers l’ophtalmologie mais c’est là aussi un échec, il fait faillite et doit fermer son cabinet.

Dans les années qui suivent, ses nouvelles relatant les aventures de Sherlock Holmes connaissent un succès retentissant mais Conan Doyle décide de supprimer son héros pour se consacrer à de romans historiques.

C’est un tollé du public qui réclame le retour du détective. Par ailleurs, son épouse est gravement malade et il a de lourds frais médicaux. Cela le pousse à relancer les aventures de Sherlock Holmes.

En 1902, Conan Doyles est élevé au rang de chevalier de l’ordre de St jean par le roi Edouard VII en raison de ses engagements politiques relatifs à la guerre en Afrique du Sud.

Sa femme meurt de tuberculose en 1903. Il se remarie en 1906 et a trois enfants avec sa seconde épouse.

En 1906 il écrit un nouveau pamphlet politique sur le Congo puis s’engage dans des causes judiciaires pour défendre la causes de condamnés à mort qu’il estime innocents.

En 1918 et 1919 il perd l’un de ses fils et son frère de pneumonie puis 4 autres membres de sa famille pendant la guerre. Il bascule dans la spiritualité voire l’occulte et rédige plusieurs ouvrages sur le sujet

Arthur Conan Doyle meurt le 7 juillet 1930 à l’age de 71 ans.

L’œuvre d’Arthur Conan Doyle

Arthur Conan Doyle a écrit un grand nombre de romans et nouvelles dans divers genres littéraires :

1- la série des Sherlock Holmes

  • Une étude en rouge
  • le signe des quatre
  • le chien des baskerville
  • la vallée de la peur

+ 56 nouvelles

2- les exploits du professeur Challenger dont Le monde perdu

3- des romans historiques  comme Les réfugiés, La grande ombre ou Les exploits du brigadier Gérard

4- des contes :  contes de terreur, contes de crépuscule, contes d’aventure, contes de haute-mer, contes de pirates, contes de médecins, contes de mystères

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s