Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer

Encore un livre choisi par hasard sur les rayonnages de ma médiathèque. Je ne connaissais ni l’auteur ni le titre mais le résumé a capté mon attention. Et cette lecture s’est finalement révélée assez addictive !

Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer

Titre : Quand souffle le vent du nord   (Gut gegen Nordwind)

Auteure : Daniel Glattauer

Editeur : Audiolib / éditeur d’origine : Grasset

Pages : 330mn / 332 pages

Date de parution : 2010

Genre : Littérature autrichienne, Contemporain

 

L’histoire (4ème de couverture)


En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s’excuse, et, peu à peu, un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination. Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l’autre… De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d’un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s’imposent une règle : reconnaître l’autre qu’ils n’ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…

 

Mon avis


Les pages de ce livre se tournent vite, ou plutôt les pistes de cet audiolib défilent vite ! J’ai trouvé intéressante la relation qui s’instaure entre les deux protagonistes et j’avais envie de savoir comment elle allait se terminer.

L’histoire est simple : un mail de résiliation adressé à la mauvaise personne par erreur et voilà que démarre une relation épistolaire entre Emma Rothner et Leo Leike. D’un simple échange de banalités, leurs conversations prennent peu à peu un tour plus personnel jusqu’à tomber dans un jeu de séduction.

Mais chacun a sa vie. Emmi est mariée et ne veut pas compromettre son mariage. Aussi, Léo et elle définissent des règles : pas de rencontres, pas de contact physique et pas d’avenir ensemble… juste un jeu de séduction virtuel, un jeu d’esprit… Pour autant, cette relation prend de plus en plus d’importance dans leur vie…

J’ai aimé découvrir la progression dans la relation entre Emma et Léo. Elle est très caractéristique du monde digital dans lequel nous sommes de plus en plus immergés. Un mode de communication qui modifie fortement les échanges. Seul face à l’écran de son ordinateur, chacun des protagonistes se fait une représentation idéalisée et fantasmée de l’autre. Et surtout, chacun ne parle que de lui : la réalité disparaît, le monde rapetisse et se cantonne à ces deux personnes.

Emmi est égocentrique, elle a besoin de plaire et minaude beaucoup. Elle a un ton souvent sarcastique et je la trouve très intrusive dans la vie de Léo. Lui, aime jouer sur les mots. Il est toujours dans la séduction, tout en gardant Emmi à distance. Il s’amuse à la rendre jalouse. Je n’ai pas spécialement apprécié ces personnages, en particulier Emma que j’ai trouvé assez horripilante !

Sur la forme, j’ai beaucoup les audiolib mais pour ce livre qui est un roman épistolaire, j’aurais préféré le lire en version papier. En effet, les interprètes optent nécessairement pour un certain ton en fonction de leur propre vision du texte. J’aurais préféré imaginer moi-même le ton de chacun de ces courriers et aurait peut-etre eu une interprétation différente des personnages.

J’ai trouvé la fin originale bien qu’un peu abrupte. Mais il y a un 2nd tome intitulé La septième vague. A suivre donc…

4 commentaires

    • C’est vrai que les minauderies d’Emmi sont agaçantes et je préfère aussi le personnage de Léo. Mais je me suis tout de même laissée emporter par leur improbable duo !
      Je ne sais pas encore si je lirai la suite. D’un côté j’ai envie de savoir s’ils finiront un jour par se rencontrer, d’un autre côté j’ai un peu peur que l’histoire soit redondante et tourne en rond…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s