Milady de Winter d’Agnès Maupré Tome 2

La semaine dernière, je vous ai présenté le tome 1 de la saga Milady de Winter d’Agnès Maupré. Ayant vraiment beaucoup aimé le tome 1 et la vision très différente que l’autrice porte au personnage de Milady par rapport à l’œuvre de Dumas, j’ai aussitôt lu le tome 2.

Milady de Winter d'Agnès Maupré
  • Titre : Milady de Winter
  • Scénario et dessin : Agnés Maupré
  • Editeur : Ankama éditions
  • Pages : 144
  • Parution : 2012
  • Genre : Littérature française, Bande dessinée

.

Résumé de l’éditeur


Milady de Winter, brillante espionne de Richelieu, tombe de haut. On ne se débarrasse jamais de son passé : il vous suit partout. Elle pensait avoir semé le sien, mais voilà que la marque infamante qui marque son épaule lui joue à nouveau des tours… D’Artagnan a vu la flétrissure et peut la perdre d’un seul mot. Pour le réduire au silence, Milady est prête à entrer en guerre. Mais elle ne se doute pas que cela risque de lui attirer de nouveaux ennemis, ou d’en faire ressurgir d’anciens…

.

Mon avis


Dans ce 2nd opus, on découvre plus en profondeur les personnages des Mousquetaires et en particulier Athos. Celui-ci éprouve une solide haine envers les femmes qu’il juge comme « des fleurs vénéneuses dont les chatoyants pétales ne servent qu’à masquer le poison mortel ». Agnés Maupré nous dévoile le mariage d’Athos avec Anne de Breuil, de son point de vue à lui cette fois-ci.

L’histoire est riche en action et en rebondissements. Richelieu envoie Milady en Angleterre pour tuer le duc de Buckingham. L’ayant appris, les mousquetaires tentent de la prendre de court en missionnant le frère de Lord Winter. Séquestrée, Milady se montre si douée en séduction et manipulation que Felton, son geôlier, la libère et décide de tuer lui-meme Buckingham.

Dans ce tome, Milady apparaît prête à tout pour assouvir sa vengeance envers d’Artagnan et Buckingham. Seule dans ce combat, elle recoure à la ruse, à la manipulation, à la séduction et même au meurtre. Elle se montre plus retorse et machiavélique que dans le 1er opus.

Les autres personnages ne sont guère plus sympathiques. Sous la plume d’Agnès Maupré, le roi apparaît comme totalement stupide, la reine lubrique et Richelieu assoiffé de pouvoir.

Cette impression est renforcée par les couleurs qui sont encore plus sombres que dans le tome 1. J’ai apprécié les grandes planches réalisées avec plus de soin et de détails que le reste de l’histoire.

En conclusion ce tome est beaucoup plus sombre que le 1er mais j’ai tout aimé l’histoire et le parti pris féministe d’Agnès Maupré. Je trouve qu’elle nous apporte une vision moins manichéenne et plus moderne de l’œuvre de Dumas.

2 commentaires

  1. Coucou Adely, je n’ai pas encore lu ce deuxième tome mais tu me donnes envie de le faire rapidement. Je suis contente de voir que tu n’as pas été déçu par la suite des aventures de Milady.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s