Alice au pays des casseroles de Maud Brunaud

Ce livre, qui m’a été offert par mon fiston, attendait depuis quelques temps dans ma liseuse. C’est le Throwback Thursday livresque de Lightandsmell sur les thème des vacances qui me l’a remis en mémoire et m’a donné envie de le lire cet été. Ni une, ni deux, j’ai profité de la douceur d’une belle soirée pour me plonger dans cette romance pleine de gourmandise.

  • Titre : Alice au pays des casseroles
  • Auteure : Maud Brunaud
  • Editeur : Marivole
  • Pages : 215
  • 1ere parution : 2018
  • Genre : Littérature française, Chick lit

.

L’histoire (4ème de couverture)


Il était une fois … Moi ! Alice ! Jeune femme douce et timide dans la trentaine (on ne demande JAMAIS son âge exact à une femme !). Célibataire 90/60/90 (enfin, à peu près … à la louche quoi ! à la bonne grosse louche !). De loin et sans lunettes, on me dit que je ressemble assez à Emily Blunt… Heureuse propriétaire d’un chien-saucisse et de deux perruches. Je demeure en pleine campagne berrichonne où je tiens le restaurant familial depuis que maman (contrainte et forcée) m’a passé la main. JE bous souvent intérieurement et je ne sais pas pourquoi je n’arrive jamais à me lâcher ! C’est un peu comme si le chanteur de Kiss était coincé dans le corps d’Edith Piaf ou comme si on voulait apprendre à mordre à un ours en peluche. Je ne suis donc ni une princesse de conte de fées, ni une icône de mode du XXIe siècle à la Kim Kardashian, vous l’aurez peut-être remarqué…
Ainsi, commence « l’histoire de ma vie » !
Jusqu’ici, je me suis toujours évertuée à ne pas me montrer trop gourmande et j’ai goûté, avec parcimonie, aux plaisirs de la vie. Mais un jour, mon petit château de convenance et de solitudes s’est envolé aux quatre vents… tout ça à cause d’un food-truck installé devant ma porte et de son séduisant propriétaire !

.

Mon avis sur Alice au pays des casseroles


Alice, 30 ans, est une jeune cheffe attachée à son terroir natal du Berry. Responsable de la cuisine du restaurant familial, elle ne peut donner libre cours à ses idées et à sa créativité car éclipsée par la présence de sa mère, Constance, une femme de caractère aux opinions tranchées.

La vie d’Alice est calme, monotone et sans saveur jusqu’au jour où une série de problème va s’abattre sur le restaurant et chambouler sa vie. Tout d’abord, un corbeau s’en prend à elle en lui envoyant des lettres de menaces. Ensuite, un food truck vient s’installer juste en face du restaurant, captant une partie de sa clientèle et mettant en péril son chiffre d’affaires déjà faible. Qu’importe que le chef de ce food-truck soit beau comme un Adonis, Alice est bien décidée à le détester…

Comme il s’agit d’une romance, il n’est pas bien difficile d’imaginer la suite de l’histoire. Pour autant, elle est très agréable à lire ! Le ton est plein de peps et d’humour, les personnages sont sympathiques et l’évocation des plats du restaurant m’a souvent mis l’eau à la bouche !

J’ai apprécié que l’histoire d’amour ne prenne pas le pas sur le reste de l’intrigue et que le mystère concernant le corbeau et toute la partie sur les problèmes économiques du restaurant soient bien développés également.

J’ai aussi aimé les petits dessins au début de chaque chapitre et les anecdotes culinaires, historiques et culturelles.

Bref, une jolie comédie romantique bien agréable à lire !

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s