Le petit Prince de Saint-Exupéry

Après notre coup de cœur pour le conte philosophique Tistou les pouces verts, j’ai eu envie de faire découvrir à mes enfants l’histoire du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry. Nous avons choisi de lire le texte intégral et non une version abrégée pour les enfants et l’avons lu sur plusieurs soirées, en prenant le temps de discuter ensemble de l’histoire et des messages qu’elle porte.

le-petit-prince

Titre : Le petit Prince

Auteur : Antoine de Saint-Exupéry

Editeur : Folio junior

Pages : 95

Année de parution : 1943

Genre : Classique, Conte philosophique, littérature française

 

L’histoire


C’est l’histoire d’un Petit Prince qui vit sur une minuscule planète avec une rose, trois volcans (dont un qui est éteint), et des baobabs qu’il faut enlever tous les matins. Un jour, après une dispute avec sa rose, le Petit Prince décide de partir visiter les autres planètes. Il y rencontre un roi, un ivrogne, un businessman, un géographe et un vaniteux… Mais le Petit Prince trouve toujours que les grandes personnes sont étranges.

La dernière planète qu’il visite est la Terre. Là, il se lie d’amitié avec un renard qui se laisse apprivoiser, puis il rencontre un aviateur tombé en panne dans le désert. Le Petit Prince tient compagnie à l’aviateur pendant qu’il répare son appareil et lui raconte son histoire…

 

Notre lecture en famille


L’avis de Maelly (8 ans)

J’ai adoré le Petit Prince. C’est un livre qui fait réfléchir à des choses, par exemple qu’au lieu de courir tout le temps, on peut rester au calme et profiter de son jardin, de la nature, des fleurs.

J’ai bien aimé le personnage du Petit Prince qui parle aux animaux, même aux serpents.

Mon passage préféré est au début quand le monsieur dessine un boa qui a avalé un éléphant et que que tout le monde croit qu’il a dessiné un chapeau

le-petit-prince-1

Ma note : coup de cœur coup-de-coeur

La lecture de Brucewainely

J’ai bien aimé cette histoire même si ce n’est pas toujours facile à comprendre : par exemple, parfois, je ne savais pas si c’était le Petit Prince ou l’aviateur qui parlait. Et certains mots étaient compliqués.

Mais j’ai aimé la fin de l’histoire quand l’aviateur parle de ses souvenirs avec le Petit Prince. C’est beau et triste aussi !

Ma note : avis1

Ma lecture de Maman

Le Petit Prince est un conte pour enfant mais qui porte de grandes valeurs philosophiques et peut être lu à différents degrés.

Ainsi les enfants y voient un conte merveilleux ou un enfant doté de pouvoirs visite des planètes et parle aux animaux. Le Petit prince semble parler comme un enfant mais ses phrases sont parfois énigmatiques et dotées de beaucoup de poésie.

Et c’est justement lorsqu’on décode ce langage énigmatique que l’on découvre les messages philosophiques portés par le Petit Prince. C’est la lecture qu’en font les adultes qui y voient une célébration de l’enfance, du rêve, de l’amitié.

Certains y ont également vu une critique politique : ainsi les graines de baobabs qui perforent la planète de leurs racines seraient une métaphore du nazisme qui a dévasté l’Europe.

Or, il y avait des graines terribles sur la planète du Petit Prince…. c’étaient les graines de baobabs. Le sol de la planète en était infesté. Or, un baobab, si on s’y prend trop tard, on ne peut jamais plus s’en débarrasser. Il encombre toute la planète. Il la perfore de ses racines. Et si la planète est trop petite, et si les baobabs sont trop nombreux, ils la font éclater.

Pour ma part, j’ai apprécié la façon dont le Petit Prince pose naïvement ses questions d’enfant aux adultes, mettant, par là même, en évidence l’absurdité des actes de ceux-ci. Il rencontre ainsi un roi qui prétend régner sur l’univers mais qui vit seul sur sa planète, sans aucun sujet. Il rencontre un businessman qui possédé toutes les étoiles du ciel mais ne peut rien en faire d’autre que de noter leur nom sur un titre de propriété qu’il enferme dans son coffre en banque. Il rencontre un géomètre qui cartographie sa planète sans l’avoir jamais visité lui-même… Au gré de ces rencontres, le Petit Prince nous montre combien nous perdons parfois de vue l’essentiel pour nous focaliser sur des choses finalement bien dérisoires, combien nous souhaitons toujours plus en oubliant de profiter de ce que nous avons déjà.

Enfin, je trouve que le thème de la mort est abordé de façon douce et poétique. Le Petit Prince disparaît de la Terre mais c’est pour rejoindre son étoile. Il laisse en cadeau à son ami l’aviateur le souvenir de leur amitié et le souvenir de son rire

-Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire !

Et il rit encore.

-Et quand tu seras consolé (on se console toujours) tu seras content de m’avoir connu. Tu seras toujours mon ami. Tu auras envie de rire avec moi. Et tu ouvriras parfois ta fenêtre, comme ça, pour le plaisir… Et tes amis seront bien étonnés de te voir rire en regardant le ciel. Alors, tu leur diras « Oui, les étoiles, ça me fait toujours rire ! » Et ils te croiront fou. Je t’aurai joué un bien vilain tour…

Et vous, avez-vous lu le Petit Prince de Saint-Exupéry ? Quel est le message qui vous a le plus parlé ?

 

Le Petit Prince au cinéma


le-petit-princeIl y a quelques temps, avant que nous décidions de lire ensemble Le Petit Prince, les enfants avaient vu le dessin animé adapté de cette histoire.

Ce dessin animé de Mark Osborne (le réalisateur de Kung Fu Panda) est sorti en juillet 2015.

C’est en fait une histoire dans l’histoire. En effet, le film début sur l’histoire d’une petite fille solitaire, obligée par sa mère à étudier sans cesse selon un planning très strict. Sa vie n’est faite que de travail jusqu’au jour ou son voisin, un vieil original, ancien pilote, commence à lui raconter l’histoire du petit prince. Au fur et à mesure, elle va découvrir l’importance de l’amitié, les joies de l’enfance et la magie des petits riens.

L’histoire du petit prince est, elle, racontée en stop motion avec des marionnettes ou en papier. Cela permet de bien distinguer les deux récits.

Cette façon de raconter l’histoire par une mise en abyme est intéressante et facilite la compréhension de l’œuvre par les plus jeunes.

Pour autant, mes enfants ont largement préféré la lecture du livre à ce dessin animé. L’œuvre de Saint-Exupéry les a plus marqué et leur a permis une réflexion plus poussée que ce dessin animé qu’ils avaient regardé comme n’importe quelle autre dessin animé de Disney ou de Pixar.

Et vous, avez-vous vu ce dessin animé ? Avez-vous aimé ? L’avez-vous trouvé fidèle à l’œuvre originale de Saint Exupéry ?

 

challenge-1livre-1filmLu dans le cadre du challenge 1 livre = 1 film

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s