La passe miroir – Tome 3 La mémoire de Babel de Christelle Dabos

Alors que le livre 4 La tempête des échos doit paraître dans quelques semaines (prévu le 28 novembre 2019), je me suis replongée dans les aventures d’Ophélie, notre passe-miroir préférée, avec le le tome 3 intitulé La mémoire de Babel.

La passe miroir tome 3 La mémoire de Babel de Christelle Dabos

Titre : La mémoire de Babel

Auteure : Christelle Dabos

Editeur : Folio

Pages : 564

Parution : 2017

Genre : Littérature française, Fantasy, Littérature jeunesse et young adult

 

L’histoire (4ème de couverture)


Après deux ans et sept mois à se morfondre sur l’arche d’Anima, Ophélie a décidé d’agir. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

 

Mon avis


Ce tome 3 est peut-etre mon préféré de la saga La passe-miroir car l’intrigue est moins tarabiscotée que dans le livre 2. L’histoire avance et on découvre de nombreux éléments concernant la naissance des arches, les esprits de famille et leur lien avec Ophélie.

Comme toujours, j’ai adoré l’univers étrange et fantastique que Christelle Dabos met en place. Cette fois-ci, nous découvrons Babel, une arche mystérieuse à double face avec deux esprits de famille. Si la connaissance est la qualité qui prime, cette arche est cependant divisée en deux castes : les sans pouvoirs et ceux qui disposent de pouvoirs. Sur Babel, tout est codifié à l’extrême et gare à ceux qui ne respectent pas les règles. La perfection de ce monde va de pair avec le totalitarisme qui y règne.

J’ai également trouvé intéressant de découvrir l’histoire vue par les yeux de Victoire, la fille de Bérénilde et Farouk. Cette enfant, qui ne parle pas, est dotée de très grands pouvoirs et semble vouée à jouer un rôle important dans la suite des événements. Son histoire permet d’entrecouper celle d’Ophélie et de dynamiser la narration.

Mon regret : une Bérénilde qui semble de plus en plus effacée. La redoutable tante de Thorn, si prompte à sortir ses griffes dans le livre 1, semble trop assagie. J’aurais également aimé voir Archibald un peu plus présent. Je trouve ce personnage énigmatique, charismatique et éminemment sympathique (beaucoup de mots en ique). Et il apporte toujours un souffle de légèreté et de bonne humeur à l’intrigue.

Quoiqu’il en soit, Christelle Dabos nous livre, comme à son habitude, un final plein de mystères qui donne vraiment envie de découvrir la suite. Vivement le tome 4 !

 

Informations complémentaires

La saga La passe-miroir

  1. Les fiancés de l’hiver
  2. Les disparus du Clairdelune
  3. La mémoire de Babel
  4. La tempête des échos

objectif-pal

challenge-voix-d-autrices-mini
Voix d’autrices
challenge-1-pave-par-mois-mini
Challenge 1 pavé par mois
challenge-jeunesse-young-adult-9
Challenge jeunesse young adult

9 commentaires

    • Ça reste possible de commencer avec le tome 3 mais ce serait dommage de rater le début de l’histoire ! Peut être sont ils disponible dans ta bibliothèque municipale.
      Ça m’est arrivé aussi d’acheter un tome en plein milieu d’une saga sans savoir qu’il y en avait d’autres avant 😉 Heureusement, j’ai finalement pu emprunter les 1er à une amie !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s