L’ingrédient secret du bonheur de Laurel Remington

L’ingrédient secret du bonheur de Laurel Remington est un joli roman jeunesse qui mêle amitié, famille, partage et gourmandise. Et c’est comme cela que nous l’avons lu aussi car Maelly, qui en avait commencé la lecture seule, a décidé de venir m’en faire la lecture le soir lorsque je préparais les repas. De très bons moments mère-fille !

L'ingrédient secret du bonheur un roman jeunesse  de Laurel Remington

Titre : L’ingrédient secret du bonheur (The secret cooking club)

Auteure : Laurel Remington

Editeur : France Loisirs

Pages : 336

Parution : 2017

Genre : Littérature anglaise , Littérature jeunesse

Ages de lecture : 10 – 13 ans

L’histoire (4ème de couverture)


Comment survivre au collège quand on est le sujet du blog de sa mère ? À part se cacher dans un trou de souris ou raser les murs à vie, Scarlett ne voit pas.
Jusqu’au jour où elle entre dans la magnifique cuisine de la vieille voisine. L’existence devient un délicieux défi où il n’est plus question que de scones à la cannelle, de mousse au chocolat meringuée et de cupcakes vanille glaçage framboise. Mais aussi de quatre filles qui deviennent amies en préparant des pâtisseries la nuit. Et même d’un beau garçon très aimable en guise de cerise sur le gâteau…

L’avis de Maelly (10 ans 1/2 ans)


J’ai bien aimé ce livre. Je trouve que c’était une très belle histoire !

Mon personnage préféré est Violette, la nouvelle de la classe, parce que je l’ai trouvée très sympathique.

Ma note :

Mon avis


J’ai trouvé ce roman jeunesse vraiment très réussi ! Les personnages sont attachants, l’histoire est charmante mais surtout, il aborde en douceur de vrais sujets de fond comme la solitude des personnes âgées, la relation mère – fille, la question de la protection de la vie privée sur le net.

En effet, la jeune Scarlett, 12 ans, souffre d’être le sujet principal du blog de sa mère. A force de voir sa vie privée étalée quotidiennement aux yeux de tous, l’adolescente s’est peu a peu retranchée sur elle même. Elle ne parle plus à sa mère de ce qui la préoccupe de peur de le voir relayé ensuite auprès de tous les abonnés des résaux sociaux de celle-ci, et par conséquent de tous ses camarades de collège.

Je trouve intéressant que le sujet soit traité sous cet angle car si les romans jeunesse parlent de plus en plus du danger pour les ados de surexposer leur vie sur le net, la question de la médiatisation de la vie de famille par les parents est beaucoup moins souvent abordée. Or c’est un fait qu’aujourd’hui de nombreux enfants se retrouvent exposés sur le net :  enfants des « stars » de la télé réalité qui alimentent leurs réseaux sociaux mais aussi de manière plus générale blogs lifestyle ou famille, photos sur Insta ou fil d’actualité sur facebook. Même s’il ne s’agit la plupart du temps que de bribes du quotidien, ce roman souligne combien cela peut avoir d’impact  et combien il est important  de s’interroger sur la question du droit à l’image des enfants et du respect de leur vie privée.

J’ai beaucoup aimé également le lien qui se tisse peu à peu entre Scarlett et sa voisine Mme Simpson et le bel élan d’amitié et de partage qu’il va engendrer. Certes, certaines situations sont un peu invraisemblables mais cela n’enlève rien au plaisir de lire ce roman plein de gourmandise et de douceur 🙂

.

Challenge jeunesse young adult

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s