Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins d’Alejandro Palomas

Décidément, j’ai eu beaucoup de chance lors de ma dernière visite en médiathèque avant le confinement car j’ai fait le plein de bons livres ! Après mes coups de coeur pour Une histoire d’amour d’Alexis Michalik et Cent millions d’années et un jour de Jean-Baptiste Andréa, c’est le roman Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins de l’écrivain espagnol Alejandro Palomas que j’ai lu d’une traite !

Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins d'Alejandro Palomas

Titre : Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins (Un hijo)

Auteur : Alejandro Palomas

Éditeur : Le Cherche Midi

Pages : 224

Parution : 2020

Genre : Littérature espagnole, Contemporain 

.

L’histoire


C’est l’histoire d’un petit garçon débordant d’imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins.
L’histoire d’un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère.
D’une institutrice qui s’inquiète confusément pour l’un de ses élèves qui vit un peu trop dans ses rêves.
D’une psychologue scolaire à qui on envoie un petit garçon qui a l’air d’aller beaucoup trop bien.
Quel mystère se cache derrière cette apparence si tranquille, et pourtant si fragile ?

.

Mon avis sur Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins


Guillermo, surnommé Guille, semble être un petit garçon heureux qui sourit tout le temps en classe et aime la lecture, surtout le fantastique. Pourtant, la situation chez lui est difficile avec un père au chômage et une mère hôtesse de l’air qui a dû partir travailler 6 mois à l’étranger.

Guille est aussi un enfant extrêmement sensible, assez solitaire, qui ne s’intéresse pas aux mêmes choses que les enfants de son âge. Et puis surtout, Guille a un rêve étrange : il voudrait être Mary Poppins ! Cela attire l’attention de sa maîtresse d’école, Sonia, qui souhaite que Guille soit suivi par la psychologue de l’école, Maria. Au fil des rencontres avec le petit garçon, celle-ci va mettre à jour les graves problèmes auxquels l’enfant et confronté.

J’ai trouvé le récit habilement construit. Chaque partie nous dévoile le point de vue d’un des protagonistes et se termine toujours avec un petit suspense qui donne envie de découvrir la suite. De nombreuses questions se posent : d’où vient cette particularité dans le comportement de Guille, quel est le mystère caché derrière ses dessins et récits, quel secret la famille Antunez cache t-elle ?

Ce livre est construit comme un puzzle dont les pièces s’assemblent une à une. J’ai été totalement happée par l’histoire et, même si j’avais deviné le secret de Guille, j’avais hâte de découvrir  comment la situation allait évoluer et quel en serait le dénouement.

Bref, un livre que j’ai beaucoup apprécié, qui allie à la fois la douceur et la candeur du monde de l’enfance et la dure réalité des adultes.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s