Le charmant cottage d’Amélia d’Abby Clements

Cela faisait longtemps que j’avais envie de lire ce feel-good dont le titre et la jolie couverture me laissaient espérer une lecture détente et cocooning. Et c’est exactement ce que m’a procuré ce livre : un sympathique moment de lecture au cœur de la campagne anglaise !

Le charmant cottage d'Amelia d'Abby Clements
  • Titre : Le charmant cottage d’Amélia
  • Auteure : Abby Clements
  • Editeur : Pocket
  • Pages : 348 pages
  • 1ere parution : 2016
  • Genre : Littérature anglaise, Chick-lit

.

L’histoire (4ème de couverture)


Lorsqu’elle était étudiante, Amélia a établi une liste des rêves à accomplir. Dix ans plus tard, devenue professeur de lettres, la jeune femme vit avec son mari dans un appartement minuscule de Londres. Et étouffe à petit feu. C’est alors qu’elle redécouvre sa liste. Parmi les souhaits, elle a noté : « Vivre à la campagne. » Le Kent, ses toits de chaume, son calme et l’espace à perte de vue… Amélia se met à rêver d’un charmant cottage. À la veille de ses trente ans, elle décide qu’il n’est pas trop tard pour se lancer dans une nouvelle aventure !

.

Mon avis sur le Charmant cottage d’Amélia


Quelle jolie histoire que celle du déménagement d’Amélie et Jack dans un cottage de la campagne londonienne. Un livre plein de fraîcheur, de douceur, un vrai feel good. J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce livre d’Abby Cléments.

Amélia, jeune professeur de collège de 29 ans, vit avec son époux Jack, scénariste et dessinateur de dessin animé, dans un minuscule appartement londonien. A la veille de ses 30 ans, elle retrouve une liste qu’elle avait dressée étant jeune et qui fixait les objectifs à réaliser avant ses 30 ans. Et il y en a un qui retient son attention : vivre à la campagne. Amélie et Jack se lancent donc en quête d’une maison dans le Kent. Lorsqu’ils visitent le charmant cottage rénové de Chilham, c’est le coup de foudre. Ils font une offre immédiatement et vendent leur appartement. Mais leur prêt est finalement rejeté et tous leurs espoirs sont réduits à néant. La seule solution : baisser leurs exigences et se rabattre sur un cottage à rénover à Hazelton, là où à emménagé la mère d’Amelia.
Mais cette nouvelle vie semble être un véritable parcours du combattant : des travaux à n’en plus finir, des problèmes d’argent, les trajets interminables pour Jack aller travailler tous les jours à Londres, l’éloignement de leurs amis, l’obligation pour Amélia de renouer avec sa mère… Des dissensions naissent dans le couple et Amelia n’est pas insensible au charme de Callum, petit fils de l’ancienne propriétaire, qu’elle a embauché pour les travaux.

Tous ceux qui ont connu l’expérience de la rénovation peuvent se retrouver dans cette histoire : l’impression de départ de ne pas être vraiment chez soi, la galère des travaux, les concessions à faire entre son idéal et ce que le budget permet… Mais aussi le plaisir de créer une décoration à son image, de voir les transformations jour après jour, la fierté de réaliser soi même les travaux, les bienfaits du travail manuel…

Et puis ce roman met en scène toute une galerie de personnages secondaires sympathiques. L’atmosphère du petit village d’Hazelton est bien agréable et offre une bouffée d’air frais de la campagne.

Bref, j’ai vraiment apprécié ce feel good book et je serais bien restée un peu plus longtemps dans le charmant cottage d’Amelia !

5 commentaires

  1. Je vois cottage dans le titre et j’ai envie de le lire ;p. Et, en lisant ta chronique, je me dis : vraiment : il faut que je le lise. Merci pour cette jolie chronique ;p

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s