Mon livre de Haikus à dire, à lire et à inventer

Le haïku est un poème très court composé sur 3 lignes. Cette forme poétique est née au Japon à la fin du 17e siècle dans l’œuvre de Matsuo Basho. Dans Mon livre de Haïkus, Jean-Hugues Malineau fait découvrir aux enfants ce style poétique japonais et leur apprend à les composer.

mon-livre-de-haikus

Titre : Mon livre de Haikus à dire, à lire et à inventer

Auteur : Jean-Hugues Malineau

Illustratrice : Janik Coat

Editeur : Albin Michel Jeunesse

Pages : 60

Date de parution : 2012

Age de lecture : à partir de 7 ans

Genre : Littérature japonaise, Poésie, Documentaire

 

4ème de couverture


Après Mon livre de comptines, Jean-Hugues Malineau propose Mon Livre de haïkus, recueil de ces petits poèmes d’origine japonaise qui en trois vers relatent un bref moment, une sensation, une scène entraperçue. Plus de 100 haïkus, d’auteurs japonais ou français, contemporains ou plus anciens, se déroulent dans ce livre, en images et au rythme des saisons. Puis 10 conseils et jeux, illustrés par des haïkus d’enfants, invitent les jeunes lecteurs à en écrire eux-mêmes, mais aussi à partager, à prendre le temps d’observer et de ressentir.

 

Mon avis


J’ai trouvé cet ouvrage vraiment très intéressant.

Tout d’abord d’un point de vue visuel, c’est un beau livre, édité en grand format. Les illustrations de Janik Coat sont superbes et invitent à l’imaginaire.

mon-livre-de-haikus-illustration

Paru chez Albin Michel Jeunesse, il s’adresse à tous, enfants comme adultes pour une initiation à l’art du haïku. L’auteur Jean-Hugues Malineau commence par définir ce qu’est un haïku et son origine avant d’en expliquer la composition stylistique.

Il propose ensuite un recueil de plus de 100 haïkus sur différents thèmes qui permet de comprendre cette forme poétique épurée et de s’imprégner de cet art de l’observation et de l’évocation de la nature et des saisons.

Le livre s’achève sur une liste de conseils très utiles pour s’initier à la rédaction de ses propres haïkus.

un-mois-au-japon
Un mois au Japon

9 commentaires

  1. Je me note ce joli livre aussi. J’ai un peu honte de dire que j’avais découvert l’existence de ces petits poèmes en lisant l’élégance du hérisson. Je ne connaissais pas avant… mais je trouve ça très joli (et très difficile aussi)

    Aimé par 1 personne

    • Tu n’es pas la seule : je n’ai découvert qu’assez récemment les haikus. C’est amusant que tu mentionnes L’élégance du hérisson car je me rends compte que je l’ai lu sans vraiment tilter sur les Haikus !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s