Camping car de Sophie Brocas

Camping-car : voilà un titre de livre qui s’imposait dans ma pile à lire de vacances ! Même si je ne suis pas partie en camping-car, j’avais bien envie de découvrir ce roman de Sophie Brocas présenté comme un road trip à la française.

Camping-car de Sophie Brocas

Titre : Camping car

Auteur : Sophie Brocas

Editeur : France Loisirs

Pages : 230

Date de parution : 2016

Genre : Littérature française, Contemporain

 

L’histoire


Trois jeunes sexagénaires décident de faire une virée en camping-car. Malgré une longue amitié et une confiance mutuelle indéfectible, des non-dits se sont installés entre eux. Mais au fil de la route et de quelques péripéties cocasses, les langues vont se délier et l’humour ramener chaque chose à sa juste place.
Camping-car, c’est l’histoire inédite d’une tranche de vie qui s’écrit et s’invente aujourd’hui autour de la soixantaine. Une période où l’on se connaît enfin, avec des projets, une vitalité, des élans. Un moment où l’on cherche à défier le temps en s’approchant de sa vérité tout en se moquant des conventions.
Touchant, drôle, mais toujours profond, ce road trip à la française est une ode à l’amitié masculine, incarnée par des personnages truculents.
Après Le Cercle des femmes, premier roman remarqué où elle explorait les ressorts de la psychologie féminine, Sophie Brocas aborde ici avec tendresse le caractère taiseux et insaisissable des hommes.

 

Mon avis


Alexandre Jean et Francis, jeunes sexagénaires, sont amis depuis 27 ans et se retrouvent tous les dimanche soir autour d’un bon repas au restaurant.
Jean, dit Jeannot, conducteur de bus à la RATP, consacre ses économies et son temps libre à son camping car. Alexandre, haut fonctionnaire sans poste, qui se voyait éternellement jeune, a du mal à se remettre psychologiquement de son infarctus et occupe son temps libre à assouvir sa soif de connaissances. Francis, dit Moz, travaille à l’opéra depuis plus de 30 ans et est du genre peu causant hormis en ce qui concerne la danse classique, moderne ou le ballet.
Trois vies très différentes,  trois façons d’envisager la vie, l’amour et le futur mais une belle amitié.
Le jour où Moz déserte leur rendez-vous hebdomadaire et se terre chez lui, Alexandre et Jeannot décident d organiser une petite escapade à trois en camping car dans les Ardennes pour comprendre ce qui ne va pas. Ce voyage va être l’occasion pour chacun d’une introspection et d’une remise en cause.

Sophie Brocas s’attache beaucoup au passé de nos 3 sexagénaires et à leurs liens avec leurs parents. Mère absente, angoissée, sévère, plus épanouie en tant que femme qu’en tant que mère, père taiseux, mort trop tôt ou peu préoccupé par son fils, ces relations ont fortement influencé le caractère et les choix de vie d’Alexandre, Jean et Francis. A soixante ans, il est peut-être temps pour eux de se réconcilier avec leur passé pour faire face à leurs démons.

Relation de couple, infidélité, maladie, chômage, retrouvailles familiales, peur de vieillir : des sujets importants que les trois amis vont devoir aborder et démêler au cours de leur voyage en camping-car.

Un livre plaisant à lire mais, je m’étais imaginée une lecture plus humoristique, ce que ce roman n’est pas.

challenge-lire-en-couleur
Lire en couleurs

objectif-pal

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s