Et puis Paulette de Barbara Constantine

Après avoir lu de bons avis sur l’auteure Barbara Constantine, j’ai eu envie de découvrir ses romans. Et pour commencer, mon choix s’est porté sur Et puis Paulette que ma médiathèque proposait en audiolib et dont la thématique me semblait intéressante. Très bon choix ! J’ai beaucoup aimé cette lecture et lirai avec plaisir les autres livres de Barbara Constantine.

et-puis-paulette

Titre : Et puis Paulette

Auteure : Barbara Constantine

Editeur : Audiolib / editeur d’origine Calman Levy

Pages : 5h18 / 306 pages

Date de parution : 2012

Genre : Littérature française, Contemporain

.

L’histoire (4ème de couverture)


Ferdinand vit seul dans sa grande ferme. Un soir, après un violent orage, il se rend chez une voisine, Marceline, et constate que sa maison prend l’eau, et que son toit est sur le point de s’effondrer. Poussé par ses jeunes neveux, il lui propose alors de venir s’installer chez lui. Bientôt, la ferme se remplit avec un ami d’enfance devenu veuf, deux très vieilles dames que tout affole, des étudiants un peu paumés, des animaux, etc. Et puis, un jour, Paulette…
.

Mon avis


Quel joli moment de lecture (enfin d’écoute) m’a procuré ce livre de Barbara Constantine ! Une très belle histoire d’amitié inter-générationnelle, de solidarité, d’entraide et de partage. Un livre qui donne le sourire et qui fait du bien !

Ferdinand, la soixantaine, vit seul dans depuis la mort de sa femme et le déménagement de son fils, sa belle-fille et ses deux petits fils, « les Lulu ». La grande ferme qui avait jadis accueilli jusqu’à 3 famille, lui semble désormais bien vide. Suite à un incident de gaz, il fait la connaissance de sa voisine Marceline qui vite seule avec son âne, son chien et son chat. Voisins depuis de nombreuses années, ils ne s’étaient jamais adressé la parole que pour les bonjour/bonsoir de politesse.

Lorsqu’il découvre que les maigres ressources de Marceline ne lui permettent pas de faire réparer le toit de sa maison qui prend l’eau suite à un orage, Ferdinand lui propose d’emménager, temporairement, chez lui.

Puis c’est au tour de son ami Guy, inconsolable de la mort de son épouse Gaby, l’amour de sa vie, de rejoindre la ferme. Très vite, ils décident d’accueillir les soeurs Lumière, Mireille 88 ans et Hortense 95 ans menacées d’expulsion par un neveu vénal. Peu à peu, la collocation s’agrandit et la vie s’organise entre les séniors. Chacun participe à la communauté : bricolage, jardinage, cuisine, ménage… chacun apporte sa pierre à l’édifice.

Pour ramener de la jeunesse dans la maison, ils proposent des chambres à une jeune élève infirmière et un étudiant en horticulture. Et puis, il y a les Lulus, Louis et Ludovic, 5 et 8 ans, qui apportent un vent de fraîcheur enfantine. Et puis enfin, il y a Paulette…

Je trouve que l’ambiance « petit village de campagne » est parfaitement retranscrite. Les personnages sont touchants, chacun à leur façon, avec leurs qualités et leurs défauts. Au fil des pages on apprend à les connaître, on découvre leur passé, leurs failles, leurs peurs, leurs espoirs.

Mention particulière au lecteur Daniel Nicodème qui a donné vie à chacun de ses personnages avec brio. L’écoute était vraiment très agréable !

Bref, j’ai été conquise par ce roman de Barbara Constantine !

.

Informations complémentaires


Bibliographie de Barbara Constantine

  • A méli sans mélo
  • Et puis Paullette
  • Allumer le chat
  • Petits portraits de très grandes personnes
  • Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom
  • Voisins, voisines et Jules le chat (jeunesse)

 

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s