La première enquête d’Agatha, une nouvelle de MC Beaton

Lorsque j’ai entendu dans un spot publicitaire à la radio que les éditions Albin Michel offraient une nouvelle inédite de la saga Agatha Raisin enquête pour l’achat de deux romans, je me suis précipitée chez mon libraire. Opération commerciale réussie pour Albin Michel puisque pour bénéficier de La première enquête d’Agatha, j’ai acheté un tome de la saga Hamish Macbeth (dont j’avais beaucoup apprécié le premier tome Qui prend la mouche) et en ai également profité pour démarrer la saga Les enquêtes de Lady Rose !

La première enquête d'Agatha de MC Beaton
  • Titre : Agatha Raisin enquête – hors série : La première enquête d’Agatha
  • Auteure : M.C. Beaton
  • Editeur : Albin Michel
  • Pages : 48
  • Date de parution : 2020
  • Genre : Littérature écossaise, Roman policier, Nouvelle

.

L’histoire (4ème de couverture)


A 26 ans, Agatha a fait du chemin depuis le lotissement de Birmingham où elle est née. Secrétaire dans une agence de communication londonienne, elle doit se rendre chez sir Bryce Teller, un homme soupçonné du meurtre de sa femme, pour lui annoncer que l’agence ne souhaite plus défendre ses intérêts.
Impressionné par la pugnacité de la jeune femme, il lance un défi à Agatha : monter sa propre agence de communication, qu’il financera, pour le représenter. Et comment mieux défendre son client qu’en démasquant le véritable coupable ?

.

Mon avis


Une nouvelle très sympa à lire pour les adeptes de la saga Agatha Raisin car on découvre plein de petites choses sur la jeunesse d’Agatha. Par contre, ne commencez pas par cette courte nouvelle si vous voulez démarrer cette série car elle est très succincte, les personnages peu développés et l’enquête très rapidement résolue.

Cette nouvelle a surtout pour intérêt de nous dévoiler comment Agatha est devenue la pugnace responsable d’agence de communication londonienne que l’on connaît et comment elle s’est lancée dans sa première enquête. A 26 ans, Agatha fait déjà preuve d’un caractère bien trempé et de beaucoup de bagou. Elle a aussi un cœur d’artichaut qui la pousse à minauder et à se faire tout un film dès qu’un homme séduisant est dans les parages !

Mais Agatha a surtout une grande détermination à sortir du milieu social dont elle est issue, à réussir sa vie professionnelle afin de s’acheter un jour le charmant cottage dans les Costwolds dont elle rêve depuis qu’elle est enfant. Et pour cela, elle n’hésite pas à s’imposer !

Comme toujours, Agatha Raisin a beaucoup de chance. Chance d’abord d’obtenir si facilement la confiance du richissime Sir Bryce Teller qui lui demande de se charger de sa communication. Et chance dans la résolution du meurtre de l’épouse de Bryce Teller. La stratégie qu’elle met en place est celle qu’on retrouvera dans tous les tomes de la saga : poser des questions à tout va, sans aucune diplomatie ni précaution, jusqu’à ce que le meurtrier prenne peur et se dévoile en tentant de la tuer ! Une méthode vraiment dangereuse mais très efficace qui semble convenir à notre détective en herbe !

Bref, pour moi cette nouvelle est à voir essentiellement comme un petit bonus pour ceux qui apprécient déjà le personnage d’Agatha.

2 commentaires

    • Disons que c’est surtout sympa de découvrir Agatha toute jeune (ainsi qu’un autre personnage de la saga qui arrive à la toute fin de la nouvelle mais je garde le suspense…). Par contre, tout comme pour l’autre nouvelle « Le Noël d’Agatha », l’enquête est un peu légère 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s