Le bonheur est un papillon de Marilyse Trécourt

Ce livre de Marilyse Trécourt m’a été proposé par mon comité de lecture et je dois dire que son pitch m’a immédiatement donné envie de le lire :

« Qui n’a jamais rêvé de revenir en arrière ? Effacer la parole malencontreuse que l’on aurait pas dû prononcer, oser aborder cette inconnue que l’on reverra plus jamais, reposer ce verre qui vous a fait perdre le contrôle de la voiture et accorder plus d’attention aux êtres que l’on aime avant qu’ils ne disparaissent ? Personne n’a cette opportunité. Sauf moi. »

Lebonheur est un papillon de Marilyse Trécourt
  • Titre : Le bonheur est un papillon
  • Auteur : Marilyse Trécourt
  • Editeur : Eyrolles
  • pages : 302
  • Date de parution : 2020
  • Genre : Contemporain, littérature française

.

L’histoire (4ème de couverture)


21 avril 2015. Thomas, 38 ans, se retrouve par hasard devant la demeure familiale où il a vécu les plus belles années de son enfance. Alors qu’il s’aventure, nostalgique, dans la maison maintenant abandonnée, sa grand-mère défunte lui apparaît et lui propose un marché : revivre les 20 dernières années de sa vie ! Le 21 avril 2015, il devra se présenter au même endroit où il aura alors la possibilité de choisir : retourner à son ancienne vie ou rester dans sa « nouvelle » vie.

Thomas accepte. Projeté 20 ans en arrière, il a 18 ans de nouveau, et 38 ans de recul et d’expérience pour ne pas reproduire ses erreurs de jeunesse. Mais refaire le parcours à l’envers sans faux pas n’est pas si simple… Dans une dimension parallèle, Thomas sera amené, face aux événements déjà vécus de sa jeunesse, à poser de nouveaux choix. Aura-t-il le courage de bouleverser le cours de son existence ? Oubliera-t-il son passé, sa femme et ses enfants ? Saura-t-il éviter le chaos provoqué par le battement d’ailes du papillon ?

.

Mon avis sur « Le bonheur est un papillon »


Qui ne s’est jamais posé la question de savoir ce que serait sa vie si, à un moment du passé, il avait fait un autre choix ou agi différemment ? Bien sûr, il est impossible de le savoir…

C’est pourtant la possibilité que Marilyse Trécourt offre au personnage central de son roman. Thomas a 38 ans, il est marié au grand amour de sa vie, est père de deux petites filles et a un bon emploi. Mais Thomas n’est pas véritablement heureux et il a beaucoup de regrets. Certains que l’auteure dévoile immédiatement et d’autres que l’on ne découvrira que plus tardivement dans l’histoire. Thomas regrette par exemple ses rêves oubliés d’enfance, son envie d’aventure abandonnée au profit d’un emploi stable, ses grands parents tant aimés qu’il a délaissés à l’adolescence et désormais disparus…

Alors qu’il se rend d’ailleurs dans la maison de ses grands parents,aujourd’hui abandonnée, le fantôme de sa grand-mère lui offre la possibilité de revenir en arrière et de vivre une autre vie. Il pourra totalement changer ses choix des 20 dernières années et, à l’issue de ce laps de temps, choisir laquelle des vies il préfère garder… Thomas se retrouve donc projeté dans son passé, à l’âge de 18 ans, à quelques mois du bac…

J’ai trouvé amusant de me retrouver plongée dans les années 90 avec un quotidien que l’on a vécu mais qui semble désormais tellement loin : pas de téléphone portable, pas d’accès instantané à internet et à la multitude d’information dont on dispose en un clic, la musique qu’on écoutait encore sur des K7…Et puis, Marilyse Trécourt nous fait revivre les grands moments de l’Histoire des années 90 et 2000, les moments de liesse collective comme les grands désastres…

J’ai adoré tous les questionnements qu’implique l’histoire. En effet, Thomas se rend vite compte de l’opportunité qui lui est offerte et, avec la maturité de ses 38 ans, il a désormais le courage de dire et de faire ce qu’il veut vraiment. Mais, chaque infime modification du cours de sa vie implique de changer également la vie des autres. Il se rend compte que aucune décision n’est anodine et que, comme le dit l’adage, « le battement d’aile d’un papillon peut engendrer un typhon à l’autre bout du monde ». Est-il prêt à accepter les conséquences de ses décisions sur sa vie telle qu’il la connaissait et sur la vie de ses proches ?

Et puis, fort de son expérience, Thomas pense pouvoir réparer les erreurs commises dans le passé. Pourtant, il va vite se rendre compte que vivre une nouvelle vie implique de commettre de nouvelles erreurs. Errare humanum est

J’ai trouvé intéressant le choix de Marilyse Trécourt de construire l’histoire en nous faisant vivre en parallèle les deux vies de Thomas. Pour autant, elle parvient à rendre le récit très clair et l’on ne se perd jamais dans l’histoire.

J’ai un peu moins apprécié le dénouement que je n’imaginais pas du tout comme cela. Thomas étant confronté à des choix difficiles, j’aurais trouvé logique que la fin soit un peu plus « âpre » ou, à tout le moins, plus ouverte au lieu d’un happy end qui sonne trop feel-good pour moi.

En bref, un véritable coup de cœur sur toute la première partie du livre et une petite déception sur la fin. Malgré ce bémol, j’ai tout de même beaucoup apprécié cette lecture et j’ai très envie de découvrir d’autres romans de cette autrice.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s