La mine d’or de Dick Digger, le 1er tome de la BD Lucky Luke de Morris

En ce mois américain, j’ai eu envie de relire les aventures du plus célèbre des cow-boys : Lucky Luke. Certes, son auteur, Morris, est belge, mais au travers de cette saga c’est toute l’histoire de la conquête de l’Ouest que l’on peut découvrir !

Lucky-Luke-T1-la-mine-d-or-de-dick-digger

Titre : La mine d’or de Dick Digger

Auteur : Morris

Editeur : Dupuis

Pages : 48

Parition : 1949

Genre : Bande dessinée, Littérature jeunesse, Littérature belge

 

L’histoire


Cet album est composé de deux histoires.

La mine d’or de Dick Digger

Le vieux Dick Digger a enfin trouvé de l’or dans sa mine. Malheureusement, en rentrant chez lui, il commet l’erreur de le fanfaronner dans un saloon, attirant la convoitise de deux bandits. Dick Digger est dévalisé et, au cours de l’agression, perd la mémoire. Heureusement, son ami Lucky Luke se lance sur la piste des voleurs.

Mad Jim

Alors qu’il fait tranquillement escale dans la petite ville de Silverbrooks, Lucky Luke découvre qu’il a un sosie : Mad Jim, un desperado qui doit être pendu le lendemain par le shérif. Mais des complices de Mad Jim fomentent un plan machiavélique : capturer Lucky Luke pour le faire pendre à la place de son sosie.

 

Mon avis


Cet album n’est pas, à mon sens, parmi les plus mémorables de la saga. Je lui préfère largement ceux qui paraîtront ensuite, notamment lors de la collaboration de Morris avec Goscinny. Mais, il a son importance puisque l’on y découvre les premiers pas du fameux poor lonesome cowboy !

Le graphisme est encore très simpliste : traits grossiers, personnages peu travaillés, décors basiques. Lucky Luke n’a pas encore la silhouette filiforme qu’on lui connaîtra plus tard. Ses traits sont très ronds et il n’a que quatre doigts à chaque main ! Mais il a déjà sa fameuse mèche et sa célèbre tenue qui l’accompagnera ensuite dans tous ses albums : jean (noir qui deviendra bleu à partir du tome 3), chemise jaune, gilet noir, foulard rouge et chapeau blanc. Le saviez-vous ? Ces couleurs ont été spécifiquement choisies par Morris car ce sont celles du drapeau belge !

Le scénario est lui aussi assez simple et repose sur les grands stéréotypes du Far West : mine d’or, course poursuite, bagarre, indiens, pendaison… On en sait encore peu sur Lucky Luke, si ce n’est qu’il est un honnête homme, fidèle en amitié et qu’il joue de l’harmonica. Mais, dans cet épisode, il n’hésite tout de même pas à tuer un homme !

Jolly Jumper, son fidèle destrier,  a déjà une place bien marquée et sauve déjà la mise de son cowboy. J’adore ce cheval et je trouve qu’il fait partie intégrante du succès de cette saga.

 

Informations complémentaires


La saga Lucky Luke

1) La Mine d’or de Dick Digger – 2) Rodéo – 3) Arizona – 4) Sous le ciel de l’Ouest – 5) Lucky Luke contre Pat Poker – 6) Hors-la-loi – 7) L’Elixir du docteur Doxey – 8) Lucky Luke et Phil Defer – 9) Des rails sur la prairie – 10) Alerte aux Pieds-Bleus – 11) Lucky Luke contre Joss Jamon – 12) Les cousins Dalton – 13) Le juge 01/1959 – 14) Ruée sur l’Oklahoma – 15) L’évasion des Dalton – 16) En remontant le Mississipi – 17) Sur la piste des Dalton – 18) À l’ombre des derricks – 19) Les rivaux de Painful Gulch – 20) Billy the Kid – 21) Les collines noires – 22) Les Dalton dans le blizzard – 23) Les Dalton courent toujours – 24) La caravane – 25) La ville fantôme – 26) Les Dalton se rachètent – 27) Le 20ème de cavalerie – 28) L’escorte – 29) Des barbelés sur la prairie – 30) Calamity Jane – 31) Tortillas pour les Dalton – 32) La diligence – 33) Le Pied-Tendre – 34) Dalton city – 35) Jesse James – 36) Western Circus – 37) Canyon Apache – 38) Ma Dalton – 39) Chasseur de primes – 40) Le grand duc – 41) L’Héritage de Rantanplan – 42) 7 histoires complètes – Série 1 – 43) Le cavalier blanc – 44) La guérison des Dalton – 45) L’empereur Smith – 46) Le fil qui chante – 47) Le magot des Dalton – 48) Le bandit manchot – 49) La corde du pendu et autres histoires – 50) Sarah Bernhardt – 51) Daisy Town – 52) Fingers – 53) Le Daily Star – 54) La fiancée de Lucky Luke – 55) La ballade des Dalton et autres histoires – 56) Le ranch maudit – 57) Nitroglycérine – 58) L’alibi – 59) Le Pony Express – 60) L’amnésie des Dalton – 61) Chasse aux fantômes – 62) Les Dalton à la noce – 63) Le pont sur le Mississipi – 64) Belle Starr – 65) Le Klondike – 66) O.K. Corral – 67) Marcel Dalton – 68) Le prophète – 69) L’artiste peintre – 70) La légende de l’Ouest – 71) Le cuisinier français – 72) La belle province – 73) La corde au cou – 74) Lh’omme de Washington – 75) Lucky Luke contre Pinkerton – 76) Cavalier seul – 77) Les tontons Dalton – 78) Contes de Noël – 79) La Terre Promise – 80) L’homme qui tua Lucky Luke – 81) Un cowboy à Paris

 

Publicités

6 commentaires

    • C est vrai ? Pour ma part, j ai grandi avec cette BD et je l adore. Je te conseille de ne pas commencer par les tout premiers mais plutôt a partir de la collaboration entre Morris et Goscinny 😉 parmi mes préférés : Billy the kid, Calamity Jane, La diligence ou encore Ma Dalton.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s