Toujours maudits de David Safier

J’aime beaucoup les romans de David Safier, toujours amusants et truffés de bons mots. J’ai notamment beaucoup apprécié Maudit karma. Aussi, en fin de semaine dernière alors que je n’étais pas très motivée pour lire,  je me suis dit que le 2nd tome de la saga Toujours maudits serait le livre idéal pour une petite lecture agréable et de détente.

toujours-maudits

Titre : Toujours maudits  (Mieses Karma Hoch 2)

Auteur : David Safier

Éditeur : France Loisirs – collection Piment

Date parution : 2015

Pages : 364

Genre : Roman contemporain, littérature allemande, humour

 

L’histoire (4ème de couv)


Sale journée pour Daisy ! Ses colocataires lui réclament les loyers impayés, elle rate son audition pour le prochain James Bond et elle s’écrase contre un camion… avec Marc, l’acteur le plus désagréable qu’elle connaisse. Avec un tel karma, en quoi ces deux-là auraient-ils pu se réincarner, sinon en fourmis ?

Tour à tour poissons, oiseaux, escargots, ils sont déterminés à gravir aussi vite que possible les échelons de la réincarnation pour reprendre forme humaine et empêcher le mariage du meilleur ami de Daisy et de l’ex-femme de Marc… Pas une mince affaire quand on a d’aussi mauvais caractères !

 

Mon avis


Appréciant beaucoup cet auteur et ayant lu tous ses autres romans, j’avoue qu’au début j’ai eu un sentiment de déjà vu. La technique de narration était identique avec Maudit karma avec les décompte des pires moments de la journée du personnage principal Daisy, une jeune femme égoïste qui a perdu de vue les choses essentielles de la vie. Et quand celle-ci se trouve réincarnée en fourmi après un accident de voiture, j’ai failli abandonner la lecture tant je trouvais que le scénario était redondant avec Maudit karma.

Mais la suite de ma lecture m’a beaucoup plu. Comme a son habitude David Safier a su m’entraîner dans cette histoire farfelue et drôlissime avec des personnages finalement très attachants.

Daisy, qui a perdu sa mère à l’age de 17 ans et est fâchée avec son père, se laisse aller. Elle vivote, essayant en vain d’obtenir des rôles d’actrice, sortant tous les soirs, buvant plus que de raison et vivant sur l’argent de ses amis. Marc Barton, quand à lui, est l’archétype de la star d’Hollywood, ambitieux, caractériel, imbus de lui-même et écrasant les autres pour réussir.

Quand ces deux là se rencontrent, ça fait des étincelles ! Et lors qu’ils se retrouvent tous deux réincarnés en fourmi, il semble impossible qu’ils arrivent à amasser du bon karma pour gravir l’échelle des réincarnations et retrouver chacun l’amour de sa vie. Mais peu à peu, au fils de leurs tribulations et de leurs réincarnations successives, ils prennent conscience de leurs actes et s’améliorent. Ils sont aussi obligés de s’entraider et vont donc apprendre à se connaître et à s’apprécier. Ce duo se différencie de celui de Maudit karma et les échanges piquants de Daisy et Marc sont vraiment divertissants.

A travers cette comédie amusante et légère, David Safier pointe tout de même du doigt des questions essentielles sur la brièveté de la vie et sur les conséquences de nos actes.

J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver le personnage de Casanova et à en découvrir d’autres tout aussi truculents comme Urrgh l’homme préhistorique au langage fleuri, Einstein, réincarné en poisson qui philosophe sur la relativité ou Bob Marley, le chimpanzé spécialiste des champignons. Le roman est aussi truffé de petites références amusantes au cinéma et aux people.

La plume est fluide, le rythme soutenu et sans temps mort. Bref, un bon roman feel-good, sans surprise pour ceux qui ont lu Maudit karma, mais plein de peps et vraiment très drôle.

 

Informations complémentaires


A propos de David Safier

David Safier est un écrivain allemand né en 1966. Il poursuit des études de journalisme puis travaille à la radio et à la télévision. En 1996, il devient scénariste  (scénarios de Nikola, Himmel und Erde, Die Camper, Die Schule am See, Mein Leben und ich). I connaît le succès avec la série télé Berlin Berlin qui remporte un le prix Adolf Grimme dans son pays en 2003.

Son 1er roman Maudit Karma publié en 2008 devient un best seller en Allemagne avant d’être traduit dans d’autres langues. Ses 6 romans suivants plaisent également aux lecteurs par leur humour déjanté.

Du même auteur

Par ordre de parution :

  • Maudit Karma (2008)
  • Jésus m’aime (2009)
  • Sors de ce corps, William ! (2010)
  • Sacrée Famille (2012)
  • Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steak haché(2014)
  • Toujours maudits (2015)
  • Traumprinz (2016)

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s