Le mystère Sherlock de J.M. Erre

Suite à plusieurs chroniques de Gaëtane du blog Pourquoi s’ennuyer sur JM Erre, j’ai eu envie de découvrir cet auteur que je ne connaissais pas du tout. Etant dans ma période « romans policiers » j’ai choisi de commencer avec le roman Le mystère Sherlock un polar humoristique.

le-mystere-sherlock

Titre : Le mystère Sherlock

Auteur : J.M. Erre

Editeur : Pocket

Pages : 260

Date de parition : 2012

Genre : Roman policier, Contemporain, Littérature française

 

L’histoire (4ème de couverture)


Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l’accès à l’hôtel Baker Street, coupé du monde pendant trois jours à cause d’une avalanche, et découvrent un véritable tombeau. Alignés dans la chambre froide reposent les cadavres de dix universitaires qui participaient à un colloque sur Sherlock Holmes. Le meilleur d’entre eux devait être nommé titulaire de la toute première chaire d’holmésologie de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer…
Hommage à Sherlock Holmes et à Agatha Christie, rebondissements, suspense et humour (anglais) : « Élémentaire, mon cher Watson ! »

 

Mon avis


Amatrice des romans policiers d’Agatha Christie et des polars humoristiques d’Exbrayat, ce roman de JM Erre avait tout pour me plaire : une série de meurtres étranges, une véritable enquête, des personnages déjantés et un humour omni présent !

Dès les premières lignes, le ton est donné et on découvre le style décalé et désopilant de JM Erre :

En ce joli mois de mai, la neige était tombée dru, juste pour énerver le réchauffement climatique. Dans la vallée suisse de Meiringen, Dame Nature avait revêtu son blanc manteau. Sur le voile immaculé, saupoudré ça et là de fleurettes hardies, des marmottons pelucheux batifolaient gaiement. Des mésanges nonnettes enrobaient la scène de pépiements sucrés, de violons et de hautbois. Le temps était suspendu bien sur. Il ne manquait plus que le Père Noël accompagné de sa tripotée de lutins, et c’était l’extase cosmique. Tous les clichés étaient convoqués pour faire de cette scène un moment inoubliable de beauté, de pureté et de Walt Disney. Mais heureusement pour l’amateur de polar, friand de sang chaud et de frissons d’échine, tout ça ne dura pas….

L’histoire commence par la fin : lorsque les secours pénètrent dans l’hôtel totalement ensevelis par la neige, ils tombent sur les 11 cadavres des participants du colloque sur Sherlock Holmes. La découverte des notes, carnets de bord et courriers des défunts permet de reconstituer le drame.

On revient donc, grâce à ces flash-back, sur ce qui s’est passé pendant ces 4 jours terribles où ils ont été coupés du monde. A la façon des Dix petits nègres d’Agatha Christie, ces personnes bloquées dans l’hôtel, sans possibilité de s’échapper, sont assassinées les unes après les autres. Mais ce qui pourrait-être un huis-clos sombre et oppressant, est en fait présenté comme une véritable comédie. Les différents protagonistes sont plus farfelus les uns que les autres et les bons mots s’enchaînent. JM Erre joue à fond sur les stéréotypes et s’en amuse : un doyen d’université complètement sénile qui ne veut pas céder la place, une vamp qui use de ses charmes pour obtenir sa chaire à l’université, un play-boy arrogant, un universitaire effacé et névrosé…

Malgré ce côté humoristique, c’est une véritable enquête qui nous est offerte et je me suis interrogée au fil des pages sur qui pouvait être le meurtrier. Le dénouement et son retournement de situation m’a d’ailleurs particulièrement surprise.

Enfin, tout dans le livre tourne autour de Sherlock Holmes, véritable mythe pour les participants du colloque. JM Erre fait preuve d’une connaissance approfondie du détective et nous soumet de nombreuses théories et thèses Holmésiennes. J’y ai appris beaucoup de choses et cela m’a donné envie de me plonger dans la lecture du Canon Holmésien (ensemble des 4 romans et 5 nouvelles de Conan Doyle mettant en scène Sherlock Holmes).

 

Informations complémentaires


Biographie de JM Erre

Jean-Marcel Erre, publié sous la signature J.M. Erre, est un écrivain français né en 1971 à  Perpignan. Ses romans, au rythme soutenu et à l’humour frisant l’absurde, sont une curiosité dans le paysage littéraire français qui a tendance à délaisser le genre. Ils sont traduits en russe, coréen, italien, slovène, japonais, chinois et anglais.

Source : Wikipédia

 

Bibliographie de JM Erre

Romans policiers :

  • Prenez soin du chien
  • Made in China
  • Série Z
  • Le mystère Sherlock
  • La fin du monde a du retard
  • Le grand n’importe quoi

Romans jeunesse :

  • Comment se débarrasser d’un vampire avec du ketchup, des gousses d’ail et un peu d’imagination
  • Comment devenir superdétective avec un copain collant, des croquettes pour chat et un peu d’imagination

6 commentaires

  1. […] Partez pour un voyage autour du monde avec les courtes nouvelles de Sylvain Tesson dans Le téléphérique. Un peu d’humour avec la recherche de l’amour dans les froides contrées canadiennes avec L’homme idéal existe, il est québecois de Diane Ducret. Un conte philosophique qui nous emmène dans un voyage initiatique et spirituel avec La citadelle des neiges de Mathieu Ricard. Une série de meurtres dans un hôtel coupé du monde par une avalanche dans ce roman policier humoristique de JM Erre intitulé Le mystère Sherlock. […]

    J'aime

  2. J’espère que tu n’as pas été déçu par ce roman. Comme toi, j’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur Sherlock Holmes (je me souviens surtout d’avoir beaucoup apprécié Le chien des Baskerville) et de voir toutes les théories que les amateurs de ce détective pouvaient bien échafauder m’a fait beaucoup rire !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s