Samantha bonne à rien faire de Sophie Kinsella

J’adore les romans de Sophie Kinsella, toujours plein d’humour et de bonne humeur. Aussi, quand ma mère m’a dit qu’elle lisait Samantha bonne à rien faire, j’ai sauté sur l’occasion de faire une lecture commune avec elle et de relire ce livre qui est l’un de mes préférés de cette auteure.

samantha-bonne-a-rien-faire

Titre : Samantha bonne à rien faire    (The Undomestic Godess)

Auteure : Sophie Kinsella

Editeur : France Loisirs – collection piment

Pages : 458

Parution : 2005

Genre : Littérature anglaise, Chick lit

 

L’histoire (4ème de couverture)


Pas de soirées, pas de week-ends, pas de vacances, pas d’amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son boulot d’avocate d’affaires, et pour l’importante promotion dont elle devrait bientôt bénéficier.
Hélas ! Samantha commet une grosse boulette. En une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres.
Désespérée, elle prend le premier train pour la campagne et, sur un malentendu, se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Four, fer à repasser, aspirateur, Samantha va découvrir un monde inconnu peuplé d’objets étranges. Et comprendre qu’on peut avoir 168 de Q.I. et ne pas savoir mettre en route une machine à laver.
Mais, surtout, Samantha va réaliser, entre deux tournées de lessive, que le bonheur est peut-être dans le pré…

 

Notre lecture commune


L’avis de Maderily

L’accro du shopping m’avait bien plu. J’ai donc été tentée de découvrir ce nouveau personnage de Sophie Kinsella.

Le roman s’ouvre sur une journée importante pour Samantha, la brillante avocate du cabinet Carter Spink. Le comité de seniors va décider d’un(e) nouvel(le) associé(e). En attendant, Samantha décide de mettre de l’ordre dans les dossiers qui encombrent son bureau. Et c’est là que tout bascule…. Une créance de la Third Union Bank, client de son associé Arnold, n’a pas été enregistrée et le débiteur est en liquidation judiciaire. Cinquante millions de livres perdues pour leur client !

La carrière de Samantha est fichue. Alors que son collègue Guy l’appelle pour lui annoncer sa promotion, elle fuit au hasard. Elle finit par atterrir à la propriété d’Eddie et Trish Geiger qui pensent voir arriver la nouvelle employée de maison.

Préparer un sandwich, cuire un poulet, faire tourner la machine à laver, changer les draps, coudre un bouton : toutes ces tâches sont totalement inconnues pour Samantha. Heureusement, il y a Nathaniel et sa mère Iris qui travaillent sur le domaine et lui apprennent les bases du métier.

Samantha découvre une nouvelle vie. Elle est heureuse, détendue, amoureuse… Mais son ancienne vie finit par la rattraper. Que va-t-elle choisir ?

J’ai passé un bon moment de lecture avec Samantha, bonne à rien faire. Une histoire pas toujours réaliste, peu importe : on s’amuse. En arrière plan, cette lecture amène une réflexion sur les choix de vie, sur l’ambition professionnelle et impératifs et conséquences sur la vie personnelle.

A lire sans modération !

 

L’avis d’Adely

Samantha bonne a rien faire est peut-être mon roman préféré de Sophie Kinsella.

J’aime le clivage qui s’opère chez Samantha. On découvre d’abord une jeune et brillante avocate, parfaite working girl qui vit à 100 à l’heure. Mais tout bascule en quelques instants. Elle, qui ne vivait que pour son métier, voit ses espoirs réduits à néant à cause d’une erreur bête, d’une négligence. Elle perd pied et, totalement hagarde, fuit, incapable de faire face à la réalité.

C’est une Samantha totalement différente qui renaît au sein de la propriété des Geiger. Certes, elle est totalement dépassée par les taches ménagères qu’elle n’avait jamais effectuées jusque là mais elle est plus détendue. Elle apprend à profiter des choses simples, des petits bonheurs du quotidien.

Et puis, ses patrons, les Geiger, sont adorables. Un peu paternalistes, mais  charmants. Au final, ce changement de vie forcée lui fait un bien fou !

On retrouve la plume pleine de sensibilité et d’humour de Sophie Kinsella. Certains passages sont hilarants comme les premiers pas catastrophiques de Samantha en cuisine. Elle est même obligée de commander les repas chez un traiteur de luxe et de les faire passer pour sa propre cuisine !

Bref, une histoire agréable, des personnages touchants, des valeurs de simplicité et d’amour du travail bien fait, voilà la recette de ce roman. Pour moi, la relecture fut tout aussi agréable que la 1ere lecture. Sophie Kinsella est vraiment la reine du chick lit !

 

Informations complémentaires


Biographie Sophie Kinsella

Sophie Kinsella est née à Londres en 1969. Elle a étudié la musique avant de se tourner vers les sciences sociales. A l’âge de 24 ans, alors qu’elle exerce le métier de journaliste financière, elle publie son premier roman Un week-end entre amis (The tennis party) signé de son véritable nom, Madeleine Wickham.

Elle rencontre un véritable succès en 2000 avec la publication de son roman Confessions d’une accro du shopping, publié sous le pseudo Sophie Kinsella. Ce roman a depuis été adapté au cinéma en 2009.

Elle a à son actif plus d’une vingtaine de romans

Bibliographie

Sous le nom de Madeleine Wichkam

  • Un week-end entre amis
  • Une maison de rêve
  • Un dimanche au bord de la piscine
  • La Madone des enterrements
  • Drôle de mariage
  • Cocktail club
  • Des vacances inoubliables

Sous le nom de Sophie Kinsella

  • Confessions d’une accro du shopping
  • L’Accro du shopping à Manhattan
  • L’Accro du shopping dit oui
  • L’Accro du shopping a une sœur
  • L’Accro du shopping attend un bébé
  • Mini accro du shopping
  • L’Accro du shopping à Hollywood
  • L’Accro du shopping à la rescousse
  • Les Petits Secrets d’Emma
  • Samantha, bonne à rien faire
  • Lexi Smart a la mémoire qui flanche
  • Très chère Sadie
  • Poppy Wyatt est un sacré numéro
  • Nuit de noces à Ikonos
  • Audrey retrouvée
  • Ma vie (pas si) parfaite
Publicités

17 réflexions sur “Samantha bonne à rien faire de Sophie Kinsella

  1. Pingback: Challenge Un pavé par mois : livres lus en janvier 2019 | des livres, des livres !

  2. Pingback: Lire en couleur | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

  3. Pingback: Challenge Voix d’autrices 2019 | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

    • J’ai vraiment eu une période très chick lit et j’en ai lu de pas mal d’auteures différentes mais je trouve vraiment que Sophie Kinsella sort du lot. Tout en restant dans le style typique de la chick lit, je trouve qu’elle maîtrise parfaitement l’humour et évite de tomber dans les pièges de la mièvrerie, des stéréotypes flagrants et de la familiarité.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s